août 25, 2019

Municipales 2014 Nancy : Gilbert Thiel « ce n'est pas un engagement politique »

Nancy- Rencontre avec Gilbert Thiel actuel juge d'instruction à la section antiterroriste de Paris qui se lance dans l'aventure des municipales sur la liste menée par Laurent Hénart...  
thiel
crédit photo équipe de campagne de Laurent Hénart

Célèbre juge d'instruction qui a notamment mené les affaires Simone Weber, Guy Georges ou encore sur le terrorisme Corse, Gilbert Thiel revient à Nancy après y avoir débuté sa carrière de juge d'instruction en 1978. Le haut magistrat qui sera en retraite en juin prochain a donc décidé de s'engager dans la vie politique locale en se présentant aux prochaines municipales sur la liste de Laurent Hénart, il nous explique pourquoi...

Pourquoi cet engagement derrière Laurent Hénart ?

Gilbert Thiel: On en avait parlé il y a deux ans, il m'a dit si jamais je me lance dans cette campagne municipale est-ce que tu accepterais éventuellement de figurer sur ma liste ? J'avais réservé ma décision que je lui ai fait connaître relativement récemment, et puis je vais être en retraite le 30 juin et j'aurais du temps à consacrer à un exercice de la chose publique, je l'ai fait pendant près de quarante ans auprès de la magistrature, je peux peut être le faire encore quelques années au profit de la ville de Nancy, mais ce n'est pas un engagement politique, je ne suis encarté nulle part, je pense avoir, comme tout à chacun, deux hémisphères cérébraux un à gauche, un à droite, j'essaye de me servir des deux. 

Votre rôle dans cette équipe semble tout tracé...

Un membre du conseil municipal est membre d'une collectivité donc il va falloir s'occuper de toutes les affaires municipales étant précisé que bien évidemment la structure de ce genre de collectivités veut que certains soient spécialistes dans des domaines particuliers. Je suppose que Laurent Hénart, mais ça reste à confirmer, pense à moi pour gérer principalement les problèmes de sécurité dans la ville de Nancy.

Justement quel regard portez-vous sur la sécurité à Nancy ?

Ce n'est pas la ville la plus insécure du territoire national loin s'en faut, mais on sait comment les choses peuvent assez vite déraper donc il faut rester très très vigilant, d'ailleurs Laurent Hénart n'en fait pas son principal argument de campagne, mais il met les problématiques de sécurité en bonne place. Il ne s'agit pas de faire de la démagogie, ni de jouer sur les peurs des gens, je n'ai pas non plus l'intention de faire promesses inconsidérées qui ne peuvent être tenues, mais le programme de la liste de Laurent Hénart démontre que ce problème est pris en compte. Il est envisagé un renforcement, dans les contraintes de la situation budgétaire, de la police municipale et d'essayer de trouver une meilleure coordination si possible avec la police nationale qui est le principal agent responsable de la sécurité comme dans toutes les villes. Il faut voir également ce qui peut être amélioré dans n'importe quel système et puis aborder les problèmes de la vidéosurveillance, on en met combien et où ? En faisant preuve là aussi d'une démarche raisonnable, mais ferme.

Vous avez participé en tant qu’acteur à la saison 4 d'Engrenages, la série de Canal +, serez-vous dans la prochaine saison ?

Oui tout à fait, je tourne la semaine prochaine à Paris pour la saison 5 et je me contenterai de faire l'acteur dans les séries télévisés et non pas dans la comédie politique.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV