août 18, 2019

Municipales 2014 Nancy: Jacques Corazzi un flic dans la campagne

Nancy- Après le Procureur général et le juge d'instruction, voici le flic en la personne de Jacques Corazzi commissaire divisionnaire à la retraite qui est en onzième position dans la liste de Frank-Olivier Potier et que nous avons rencontré lors de la présentation de liste du candidat sans étiquette...
pottier170214
Franck-Olivier Potier et les membres de sa liste pour les municipales 2014 

Ceux qui ne loupent aucune émission concernant l'affaire Grégory connaissent forcément Jacques Corazzi. Le commissaire divisionnaire aujourd'hui à la retraite y intervient régulièrement en tant qu’ex-enquêteur puisqu'il a pris, avec ses collègues de la PJ nancéienne, l'enquête en cours en février 1985 après que la gendarmerie soit dessaisie d'une affaire qui patinait. Une enquête que le commissaire de Police a relatée dans un livre intitulé Le secret de la Vologne dans lequel Christine Villemin est clairement mise en cause.

Nancy, une ville calme

Désormais en retraite, Jacques Corazzi a donc décidé de consacrer du temps à sa ville d'adoption et de se lancer dans la campagne municipale auprès du sans étiquette Frank-Olivier Potier. Pourquoi ce candidat ? L'ancien flic déclare avoir été attiré par un personnage « dynamique , constructif, intelligent et qui réunissait autour de lui beaucoup de personnes différentes. » Logiquement on imagine le commissaire divisionnaire se chargé des questions de sécurité « mon rôle n’est pas encore défini, mais on peut penser que... » reconnait l'ancien policier du SRPJ de Nancy qui considère la cité ducale comme « une ville relativement calme malgré des affaires retentissantes . » Après avoir précisé que « la sécurité dans la ville ce n'est pas que la mairie c'est l'état », Jacques Corazzi souhaiterait, pour autant que la police municipale ne soit plus confinée à des missions liées au stationnement se félicitant de l'instauration d'une brigade de soirée « il faut voir plus de Police et d'uniformes » ajoute-t-il.  

Incompréhension au sujet de Lucazeau et Thiel

Enfin concernant ses anciennes relations professionnelles que sont Gilles Lucazeau et Gilbert Thiel, eux aussi engagés dans l'aventure municipale, Jacques Corazzi fait part de son incompréhension « je ne vois pas ce qu'ils viennent faire là-dedans, je les voyais chacun plutôt sur une autre liste connaissant leurs opinions antérieures » avant d'ajouter sourire aux lèvres « mais se sont des gens très intelligents et très compétents donc ils doivent avoir raison... » 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV