octobre 16, 2019

Municipales 2014 Nancy: Mathieu Klein présente une partie de son programme

Nancy- Mathieu Klein a présenté samedi quelques points de son futur programme... 

klein2-1
photo d'archive 

Quelques heures après Laurent Hénart, Mathieu Klein a tenu lui aussi à présenter quelques points importants de son futur programme. Dans un restaurant proche de la Pépinière, le candidat socialiste avait réuni une partie de sa future équipe, dont la nouvelle recrue Gilles Lucazeau pour un inventaire des mesures phares de son projet pour Nancy. Autre présence importante, celle du maire de Tomblaine Hervé Féron qui en tant que candidat à la présidence du Grand Nancy était assis à côté de la tête de liste d'une large gauche à Nancy. 

Mathieu Klein a prévenu d'emblée qu'il ne s'agissait pas pour lui de présenter son programme pour Nancy, chose qu'il a prévu de faire samedi prochain « j'ai toujours dit que la liste présenterait son programme » a-t-il précisé en préambule réfutant l'idée d'un programme à la première personne du singulier. Un projet élaboré après 18 mois de travail et qui s'est construit « à Nancy et dans le Grand Nancy, car il ne peut pas avoir d'écart entre un projet pour la ville et un projet pour la communauté urbaine » selon le candidat socialiste qui par ces mots justifiait la présence d'Hervé Féron à ses côtés. Sur son projet, Mathieu Klein a estimé qu'il était « abouti » en espérant qu'il montre aux Nancéiens que son équipe est prête à prendre les commandes de la ville. Le vice-président du conseil général de Meurthe-et-Moselle a annoncé rentrer en campagne clairement par rapport aux propositions précises faites aux Nancéiens, sereinement car « nous sommes concentrés sur notre projet et notre campagne » et pleinement « car nous avons faits choix clairs pour la ville et le Grand Nancy, nous sommes unis et nous portons un message commun.» Satisfait d'avoir su rassembler largement à gauche, Mathieu Klein a réaffirmer que des personnes issues de la société civile feraient également partie de sa liste « nous ne sommes pas dans l'effet cosmétique, on est sur des talents, des Nancéiens engagés depuis longtemps dans leur ville » a ainsi promis le candidat socialiste. 

Police municipale de proximité

Concernant les propositions, Mathieu Klein en donc délivré quelques-unes. Ainsi sur la sécurité « un sujet qui est revenu à chaque réunion publique »  l'élu de gauche, qui a déclaré ne pas vouloir que le maire se substitue à l'État, propose la création d'un office municipal de la tranquillité et de la sécurité « avec un numéro disponible 24h/24, 7j/7 et un service de médiation qui sera intégré à la Police municipale qui permettra de répondre à tous les problèmes du quotidien. » Autre projet du candidat à la mairie de Nancy, faire évoluer les missions de la Police municipale « qui ne peuvent plus être essentiellement orientées sur les enjeux de la gestion du stationnement » avec l'ambition de mettre en place  une police municipale de proximité avec de l'ilotage dans tous les quartiers de la ville. 

Réduire le nombre de voitures qui rentrent dans le Grand Nancy

Sur la mobilité, Mathieu Klein veut agir « à l'échelle du bassin de vie » avec la création d'un syndicat mixte de gestion de transports en commun et des mobilités à l'échelle du sud de la Meurthe-et-Moselle. Mais avec quels effets ? Selon le candidat il faut réduire le nombre de voitures individuelles qui rentrent dans l'agglomération « en multipliant à l'entrée de l'agglomération, en partenariat avec nos voisins, des parkings relais, les modes de transport alternatifs », mais aussi au niveau micro-local faire que la ville soit sécurisée pour les cyclistes, augmenter le nombre de vélos disponibles en libre-service avec la création d'espaces de réparation. Mathieu Klein souhaite également restaurer le stationnement gratuit autour des commerces de proximité pour vingt minutes, augmenter le nombre de minibus pour permettre aux personnes d'accéder aux lignes structurantes « un service d'avenir » selon la tête de liste socialiste qui envisage de baisser le prix du stationnement résident à 5 euros au lieu de 14 euros actuellement, une baisse financée par une extension des zones payantes. 

Conseil stratégique

Le conseiller municipal d'opposition propose la création d'un parc naturel urbain avec l'objectif « de relier les espaces verts de la ville, réconcilier les Nancéiens avec la Meurthe et le canal, avec l'art contemporain dans la rue . » Mathieu Klein a promis de ne pas « être le maire qui portera l'étendard de la généralisation des ouvertures le dimanche » annonçant vouloir faire du traditionnel jour de repos hebdomadaire « un jour magique » pour les Nancéiens, mais sans rentrer dans les détails chose qui sera faite samedi prochain lors de la présentation de la liste.

Au sujet des commerces du centre-ville, le proche de Martine Aubry souhaite mettre en place un contrat d'implication, en lien avec la chambre des métiers, avec des personnes qui à l'issue de leur formation s'installeront dans un quartier suggéré par la mairie qui en échange aidera à l'accès d'un local commercial avec la création d'un fonds de rachat des commerces de proximité, une aide temporaire dont la durée reste à définir. Dans le projet de Mathieu Klein, figurera également le Nancy Buisness act qui permettra aux PME/TPE d'accéder plus facilement aux marchés publics « pour faire vivre l'activité économique dans la ville et l'agglomération. » Enfin dans l'idée de coopérer et de créer une nouvelle gouvernance de la ville, l'élu socialiste souhaite mettre en place un conseil stratégique qui se réunira le lundi matin autour du maire, composé de personnes qui font la ville comme le président de la CCI, de la chambre des métiers ou encore de l'Université de Lorraine... De même pour chaque projet concernant un quartier, l'atelier de vie de quartier concerné sera concerté et son avis présenté par son président au conseil municipal. La suite la semaine prochaine lors de la présentation de la liste...

 

 

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV