juin 19, 2019

Nancy: Bilan d'un atelier de vie de quartier solidaire

Nancy- Avant sa dissolution en mars prochain, l'atelier de vie de quartier " Trois-Maisons-Saint Fiacre- Crosne Vayringe " a profité de sa bonne gestion pour faire preuve de générosité...

faubourg.troismaisons
Le Faubourg des Trois Maisons

Avec les élections municipales, l’Atelier de vie de Quartier « Trois Maisons - Saint-Fiacre - Crosne Vayringe » sera dissout de plein droit, sa durée étant statutairement limitée à celle du mandat municipal. L'occasion de faire le bilan avec Raphaël Vuitton, président depuis trois ans de cet AVQ.Interview.  

Quel bilan tirez-vous de ces trois années à la tête de l'Atelier de Vie de Quartier « Trois Maisons - Saint-Fiacre - Crosne Vayringe » ?

Raphaël Vuitton: Un bilan plutôt positif en terme de concertation et de démocratie de proximité, on a vraiment pu interagir avec les habitants du quartier et les autorités de la mairie de Nancy. On a servi d'interface sur plusieurs aspects notamment concernant la voirie et les petits problèmes du quotidien dans les aménagements urbains comme l'installation d'un potelet sur un trottoir pour éviter le stationnement sauvage. Cette interface à permis de faire remonter le vécu des habitants auprès des élus, dans cette idée nous avons distribué un grand questionnaire participatif dans le quartier sur plusieurs thèmes comme la sécurité, les commerces ou les transports, on a interrogé les habitants sur leur ressenti du quartier, cela a permis de faire un grand bilan dressé lors de l'assemblée générale du mois de novembre, c'était un objectif de faire remonter l'avis des habitants. Dans l'autre sens on a aussi relayé toutes les informations provenant de la mairie et du Grand Nancy vis-à-vis des habitants et dans ce cadre on a été un des premiers AVQ à mettre en place un site internet moderne et abouti, on a créé également une page Facebook et par ce biais-là les gens sont informés de manière plus directe sur tout ce qu'il se passe dans le quartier comme les petits travaux d'une rue ou les coupures ponctuelles d'eau et de gaz. Il y a aussi quelque chose qui m'a beaucoup plus ces dernières années, c'est le contact de terrain par exemple lors des réunions de rue concentrées sur un problème, on a convié les habitants, les services et les élus afin que les points de vue soient confrontés.

Votre rôle de président n'est-il pas mis à rude épreuve quand il s'agit de relayer certains projets de la mairie par exemple l'extension du stationnement payant dans le quartier des Trois-Maisons ?

L'extension du stationnement payant est un bon exemple d'une belle concertation. Quand le projet a été annoncé, j'ai eu de très grandes craintes, au début il y a eu un déficit d'information, on a été consulté sur ce projet, notamment sur le périmètre qui pouvait être mis en payant, on nous a présenté une carte, chacun a émis un avis, dans l'AVQ on a représentant de tous les secteurs, commerçants, associations et avec ces gens on a confronté les avis. Finalement on est resté sur ce qui nous a été proposé avec l'idée de faire le bilan un an après donc prochainement. Globalement les gens sont satisfaits à un point tel que ceux qui ne sont pas dans le périmètre du stationnement payant nous ont réclamé lors de la dernière assemblée générale d'envisager d'étendre ce type de stationnement. Au final il n' y a pas trop eu de problèmes avec le stationnement payant. En ce qui concerne le nouveau réseau de transport , on a tenu des réunions pour voir ce qui allait ou pas, notamment avec les personnes âgées pour des détails comme le nom des arrêts qui ne correspondaient pas au nom des rues, mais aussi insister sur l'augmentation de certaines fréquences ou encore le retour du minibus au Trois-Maisons, ce qui fait que le quartier est mieux servi maintenant qu'avant le nouveau réseau.

Globalement quels seraient les points à améliorer dans le fonctionnement des AVQ ?

Je pense qu'il faudrait améliorer la participation des bénévoles, car on fonctionne qu'avec du bénévolat, des gens qui prennent sur leur temps, et comme dans toute association ce n'est pas simple de mobiliser sur la longueur. Cela ne concerna pas mon AVQ, mais il faut aussi assurer une plus grande représentativité de l'ensemble des catégories socios-professionnelles et des zones géographiques du quartier, c'est-à-dire ne pas avoir seulement des personnes âgées, mais aussi des étudiants, des commerçants puis assurer également une représentation de toutes les zones du quartier. 

La bonne gestion de votre AVQ vous a permis de faire preuve de générosité...

Oui en faveur de deux associations et de médecins du monde. En faut tous les ans l'AVQ organise l'exposition « Le Faubourg en tête de l'Art » durant laquelle des sculpteurs exposent leurs oeuvres entre la porte de la Citadelle et la porte de la Craffe. Les artistes sont invités à nous reverser un petit pourcentage de leurs ventes, 5%, le tout dans un cadre convivial sans contrat, et cela nous a permis d'avoir un peu de trésoreries. Comme l'association va être dissoute de plein droit avec les élections, on a donc décidé de faire un geste en direction du quartier et l'association des commerçants du Faubourg des Trois-Maisons et l’Association des amis du quartier rue de Metz – Trois Maisons. De plus ayant appris en rencontrant une responsable de Médecin du monde que l'armée ne donnait plus les sacs de couchage qu'elle fournissait habituellement à médecins du monde, c'était donc l'occasion de faire un geste utile vis-à-vis d'une association, qui plus est en période hivernale, en achetant trente sacs de couchage à cette association. 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV