juin 18, 2019

Dieudonné à Nancy: André Rossinot contre "la propagande"

Nancy- Dans un communiqué de presse, le maire de Nancy, André Rossinot demande à l'État d'interdire la "propagande" de Dieudonné le 18 janvier au Zénith du Grand Nancy.
AndreRossinot.icicnancy11
Photo d'archive- crédit www ici c nancy fr

Dans un communiqué de presse, André Rossinot s'exprime à son tour sur le cas Dieudonné et son spectacle du 18 janvier dans le Grand Nancy. Ainsi, le maire de Nancy annonce avoir attiré l'attention du préfet de Meurthe-et-Moselle dès l'été dernier " sur les risques de trouble à l’ordre public que la venue de Dieudonné le 18 janvier 2014 au Zénith du Grand Nancy à Maxéville pouvait générer compte tenu du fait que l’intéressé tenait des positions gravement contraires aux valeurs républicaines." Des craintes renforcées selon le président du Grand Nancy après les " attaques inqualifiables portées lors de son spectacle LE MUR à l’encontre du journaliste Patrick COHEN."

Contre la tenue de la représentation du 18 janvier, André Rossinot rejette toute idée de liberté d'expression quand cette dernière " se transforme en une propagande raciste, xénophobe et antisémite, il y a lieu de réagir en préservant la République des atteintes qui sont portées à ses valeurs " notamment dans la cité ducale " ville humaniste et tolérante (qui) ne peut accepter au nom d’un soi-disant « humour » que l’on fasse l’apologie de ce qu’ont subi nombre de ses enfants, victimes, à travers la Shoah, de la barbarie nazie." En conclusion, le président d'honneur du parti radical en appelle à la vigilance de tous et se déclare " mobilisé, en direction de Monsieur le Préfet, pour que l'État prenne les dispositions pour l’interdiction de cet événement qui s'apparente plus à de la propagande qu'à un spectacle." 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV