avril 25, 2019

Mission du centenaire 14-18, succès de la collecte nationale à Nancy

Nancy- Depuis le 4 novembre dernier les Archives Municipales de Nancy ont collecté près de 800 documents relatifs à la guerre 14-18... 

centenaire-collecte

À l'approche du centenaire de la Grande Guerre, une grande collecte nationale et européenne est organisée afin d'inviter le grand public à partager tout objet ou document sur la Première Guerre mondiale. À Nancy, les archives municipales de la ville participent à cette grande collecte au même titre que Saint-Julien-lès-Metz, Bar-le-Duc et Épinal pour la Lorraine. 

Un point d'étape de cette collecte était organisé mardi à Nancy dans les locaux des archives municipales en présence du maire de Nancy André Rossinot, de Laurent Hénart, adjoint au maire délégué à la culture et de Daniel Peter, directeur des Archives Municipales de Nancy. L'occasion pour ce dernier de faire un premier bilan de cette collecte dans la cité Ducale « nous avons eu 120 contacts, dont quelques visites virtuelles avec des personnes qui ont envoyé des documents déjà numérisés . » Évidemment la plus grande partie des contributeurs a été reçue aux archives municipales « une rencontre d'environ trente minutes voire une heure » le temps nécessaire pour recevoir le document « mais également le contexte » a précisé Daniel Peter qui a pris soin d'obtenir le maximum d'informations et d'anecdotes, dont certaines « très poignantes », sur les 800 contributions comptabilisées au 17 décembre. 

Des documents de toutes natures à savoir des photographies et cartes postales, des livrets militaires, des journaux de guerre, des correspondances ou encore des médailles, un obus, prêté par la société Ducret à Fléville-devant-Nancy et autres objets de la Grande Guerre en Lorraine, Alsace, Artois, Somme et même Italie ou Russie. Les contributions ont été « très bien sauvegardées ou très mal » selon Daniel Peter qui avoue avoir été « marqué par la qualité d'écriture » des documents manuscrits à une époque où « le certificat d'études était très important » a relevé de son côté André Rossinot. La plupart des documents recueillis sont prêtés et donc numérisés, une opération qui dure un petit peu de temps notamment quand la contribution est abîmée, avant d'être rendus aux contributeurx qui peuvent également repartir avec une version numérisée s'ils sont équipés de clé USB. Les Archives Municipales de Nancy ont également reçu une douzaine de dons de toutes natures ce qui a marqué Daniel Peter « 10% des contributeurs ont fait des dons, c'est une part importante » les donateurs estimant parfois que les documents seront mieux préservés par les archives. Les versions numérisées des contributions sont ensuite déposées en partie dans la base internationale Europeana 14-18 et donc consultables sur internet (http://www.europeana1914-1918.eu/fr), deux à trois semaines après le dépôt par le service nancéien, le temps nécessaire à la modération. 

ANNIVERSAIRE1914

Daniel Peter et André Rossinot autour de l'équipe des Archives Municipales devant des documents recueillis lors de la collecte nationale crédit photo ville de Nancy

Parmi les documents recueillis, ceux se rapportant à la bataille du Grand Couronné comme un carnet de guerre d'un infirmier qui raconte le bombardement de Dombasle le 9 septembre 1914 ont retenu l'attention de Daniel Peter qui a profité d'ailleurs de l'occasion pour lancer un appel envers ceux qui possèdent des documents sur cette bataille du Grand Couronné et de Nancy, d'autant que la collecte continue jusqu'à mi-janvier et même au-delà... Des documents qui pourront peut-être nourrir l'exposition « été 1914, Nancy et la Lorraine dans la guerre » qui se déroulera au Musée Lorrain du 15 février au 21 septembre 2014, une période longue « pour être à la fois sur la période scolaire, pour faire un travail éducatif auprès des écoles, collèges et lycées, et puis aussi sur la période estivale, car on sait qu'il y a de plus en plus d'adeptes du tourisme de mémoire » a expliqué Laurent Hénart en tant qu'adjoint au maire délégué à la culture. L'exposition a été examinée dans son projet par la mission du centenaire 14-18 qui a délivré le label d'intérêt national alors que l'État a attribué à cette exposition une subvention de 25 000 euros, une des plus importantes subventions accordées pour un projet de province. Cet événement au Musée Lorrain lancera près de cinq années de manifestations dans la ville « beaucoup d'initiatives associatives se préparent » a annoncé Laurent Hénart. L'étape du tour de France entre Épernay et Nancy le 11 juillet 2014 qui empruntera un parcours dédié à la mémoire de cette guerre sera l'un des faits marquants du centenaire en Lorraine... 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV