août 22, 2019

Municipales 2014 Nancy: La jeune garde de Laurent Hénart à l'action

Nancy- La jeune garde de Laurent Hénart sera à l'action la semaine prochaine qu’elle consacrera à l'engagement des jeunes, la présentation de cette semaine a eu lieu vendredi midi à L’Académie, bar de la place Carnot à forte clientèle estudiantine...  
henart-equipe
 Photo d'archive lors de la présentation de l'équipe de campagne de Laurent Hénart

 

 

 À un mois de la fin des inscriptions sur les listes électorales, Laurent Hénart lance « la semaine pour l’engagement des jeunes » du 2 au 6 décembre 2013. L'occasion pour le candidat UDI à la mairie de Nancy de laisser le terrain aux jeunes membres de son équipe de campagne composée de Lisa Chiaravalli, Prisca Millet et des expérimentés Romain Pierronnet et Matthieu Dap respectivement président du conseil de la vie étudiante du Grand Nancy et président des jeunes UMP de Meurthe-et-Moselle. Ce quatuor, important aux yeux de Laurent Hénart qui entend construire un projet tourné vers la jeunesse, partira la semaine prochaine en compagnie de sympathisants de la même génération à la rencontre des jeunes nancéiens auxquels ils distribueront des tracts alors qu'un spot sera également diffusé à partir de lundi sur la page Facebook de Nancy Première, l'association de campagne de Laurent Hénart.

Selon Romain Pierronnet cette semaine de l'engagement « vise à rappeler aux jeunes nancéiens l'importance de participer aux échéances électorales qui arrivent et les démarches à effectuer dans les dernières semaines qui restent jusqu'au 31 décembre pour s'inscrire sur les listes électorales » une inscription simplifiée puisque désormais possible sur internet. L'idée de cette semaine est d'aller à la rencontre des jeunes nancéiens dans les lieux qu'ils fréquentent c'est-à-dire devant les campus, restaurants universitaires, mais aussi le centre commercial Saint-Sébastien, la place Maginot ou encore devant la gare. Ce dernier lieu étant considéré comme un endroit stratégique pour rencontrer les étudiants qui passent la semaine à Nancy et qui votent chez leurs parents voire pas du tout puisque loin de chez eux une bonne partie de l'année « les étudiants nancéiens ne doivent pas être seulement spectateurs, mais plutôt acteurs des choix de leur cité » insiste Matthieu Dap. L'objectif est également de ne pas laisser place libre aux extrêmes et selon Romain Pierronnet « avec les frustrations qui s'expriment et les mots très forts qui sont employés , la volonté est de montrer que les jeunes sont dans une démarche citoyenne, pour ne pas laisser le terrain libre aux extrêmes » et ainsi lutter contre les idées reçues telles que le désintérêt des jeunes vis-à-vis de la politique, leur forte contribution à l'abstention ou qu'ils soient complices de la montée extrémiste face à laquelle le président du conseil de la vie étudiante se montre combatif « on va se battre pour qu'à Nancy, les extrêmes n'aient pas l'opportunité de faire passer des idées nauséabondes, dans le contexte actuel c'est très important.» 

Évidemment, il s'agira également de poursuivre la campagne et d'échanger « prendre le pouls auprès des jeunes afin de poursuivre la construction du projet » précise Romain Pierronnet, mais aussi « d'avoir de la visibilité » souligne Prisca Millet. Car s'il est important que les jeunes s'inscrivent sur les listes électorales, les jeunes soutiens de Laurent Hénart tenteront également de les convaincre de mettre la bonne enveloppe dans l'urne « il s'agira aussi d'expliquer pourquoi il faudra voter pour Laurent Hénart et aussi inviter les jeunes à participer à l'élaboration du projet » reconnaît Matthieu Dap dont l'objectif à l'instar de ses jeunes collègues est de faire de Laurent Hénart le futur maire de Nancy...

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV