avril 20, 2019

Nancy : 400 personnes rendent hommage à Maxime Bortolin

Nancy. Trois jours après le dramatique accident qui a causé le décès de Maxime Burtolin sur le chantier de l’île de Corse à Nancy, des centaines de personnes ont tenu à lui rendre un dernier hommage.
bortolin.maxime1
Marche silencieuse en hommage à maxime Burtolin - crédit photo www ici c nancy fr

Un silence de plomb. Sur le parvis de l’École d’architecture plongé dans l’obscurité, plusieurs centaines de personnes s’étaient donné rendez-vous mercredi pour rendre un dernier hommage à Maxime, décédé dimanche dernier en chutant d’une grue sur un chantier interdit au public se trouvant à une centaine de mètres de là. Des roses blanches, des pétales de fleurs, beaucoup de lettres et de photos ou encore des bougies étaient déposées à l’abri du vent près d’une entrée de l’école d’Architecture, témoignant de l’affection qui était portée à l’étudiant.

En tête du cortège une banderole : « Maxime, tu nous manques déjà beaucoup »

Vers 18 h, un cortège lumineux prenait le départ, des femmes, des hommes tenant à bout de bras des bougies et des lampions. Une marche silencieuse ouverte en présence d’une unique banderole et d’un message « Maxime, tu nous manques déjà beaucoup ». Pendant près d’une quarantaine de minutes, le cortège allait sillonner quelques rues de Nancy, rue Sainte-Catherine, la Place Stanislas, la Place de la Carrière pour traverser la Pépinière, le long du canal et revenir sur le Parvis de l’École d’Architecture.

bortolin.maxime2
Photo www ici c nancy fr

Membres de la famille, amis, enseignants, camarades ou même quelques anonymes s’étaient spontanément joints à la marche silencieuse. L’émotion était forte. Maxime avait 22 ans était en 5e année à l’École nationale supérieure en génie des systèmes industriels (ENSGSI) de Nancy. Il est décédé dimanche 17 novembre 2013.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV