Imprimer cette page

Municipales 2014 Nancy: Le Front National lance sa campagne

Nancy- Pierre Ducarne, candidat FN à Nancy lance sa campagne avec notamment la création de l'association CAP Nancy...

fn.nancy.municipales

De gauche à droite Grégoire Eury, Pierre Ducarne et Cédric Marsolle

Le Front national version Marine Le Pen n'entend pas négliger les prochaines élections municipales. L'ambition sera clairement de gagner des villes et de sièger dans les conseils municipaux en vue notamment d'avoir plus de poids lors des prochaines élections sénatoriales. Le parti frontiste ne lésine d'ailleurs pas sur les moyens pour former ses 600 têtes de liste lors des campus Bleu Marine à Nanterre où les candidats reçoivent une formation afin de bien préparer leur campagne municipale. Dans cette logique de conquête et après une absence de plus de vingt ans, le FN est de retour dans la Cité Ducale avec en tête de liste un jeune candidat de 22 ans Pierre Ducarne étudiant en droit. Le jeune homme sera à la tête d’une liste qui aura pour nom Rassemblement bleu marine pour Nancy et qui sera dévoilée en début d'année 2014, une liste que Pierre Ducarne veut étendre " à la société civile et aux gens issus d'autres partis politiques et à toutes les forces souverainistes de droite comme de gauche " la preuve à la troisième et cinquième position de la future liste Front national avec Grégoire Eury chef de service à la chambre de commerce et de l'industrie et Cédric Marsolle étudiant en droit médical, tous deux non encartés au front national. Une liste pratiquement bouclée, composée d'étudiants, ouvriers, cadres ou enseignants, mais à laquelle il manque des femmes, parité oblige " il est difficile de trouver des femmes qui s'engagent en politique " reconnaît Pierre Ducarne qui admet avoir chercher du côté des adhérents, anciens et nouveaux, pour trouver 55 noms à poser sur sa liste. 

Trois grandes thématiques

Le jeune candidat compte présenter son programme en plusieurs épisodes, un projet dont les trois grandes thématiques seront le développement économique, soutien aux entrepreneurs et aux petits commerçants, l'insécurité et l'école-petite enfance. Des axes de réflexion conforment " aux domaines de compétence de la mairie " excluant ainsi le thème de l'immigration cher au front national " ce n'est pas l'attente des Nancéiens " précise Grégoire Eury " on veut montrer que l'on s'intéresse aux problèmes du quotidien des Nancéiens, on veut représenter une alternative crédible" insiste la tête de liste. Afin de sonder les Nancéiens, un questionnaire sera distribué prochainement dans les boîtes aux lettres alors qu'un site internet est en construction sur lequel il sera possible de laisser des avis et donner des axes de campagne " c’est important pour moi que les Nancéiens soient associés au projet "  insiste Pierre Ducarne. D'ailleurs c'est dans cette idée que l'association Cap Nancy a été créée récemment " un outil important de la campagne qui sera un groupe de réflexion sur les politiques locales, mais pas seulement " et qui doit durer au-delà de mars 2014 quel que soit le résultat des municipales. Cette association organisera plusieurs conférences sur des sujets d'actualités avec la participation des figures nationales du Front national, Florian Philippot a déjà annoncé sa venue alors que Pierre Ducarne aimerait également faire venir Marion Maréchal Le Pen à Nancy. En attendant, le candidat proche de Marine Le Pen effectue le tour des marchés " où nous sommes bien accueillis " et a écrit à plusieurs associations nancéiennes afin de les rencontrer, une réunion est d'ailleurs prévue prochainement avec l'association Objectif Égalité Lorraine pour parler mariage pour tous. L'objectif de Pierre Ducarne, qui se veut optimisme, est d'avoir le maximum de voix en profitant " de l'effet de la campagne et de notre travail de fond " et ce malgré une longue absence sur Nancy aux élections et sur le terrain...

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Éléments similaires (par tag)