juin 19, 2019

Nancy fixe les horaires de la réforme des rythmes scolaires

Nancy- Si la réforme sera appliquée en 2014, la ville de Nancy en a fixé d'ores et déjà les modalités de mise en oeuvre dévoilées lors du conseil municipal du 24 juin...

mairie nancy

Lors du conseil municipal du 25 mars dernier, la ville de Nancy avait officialisé sa décision de reporter la mise en oeuvre de la réforme des rythmes scolaires en 2014 au lieu de 2013, afin notamment de prendre le temps de la concertation. Cette dernière s'est déroulée durant le premier trimestre de cette année auprès des parents d'élèves, partenaires associatifs, directeurs d'écoles et suite aux échanges au sein des différents conseils d'école. Un projet d'organisation de la journée et de la semaine scolaires est donc né de cette concertation mettant l'accent sur trois priorités selon Sophie Mayeux adjointe au maire déléguée à l'enseignement et aux affaires périscolaires et rapporteuse de la communication " l'intérêt de l'enfant, la recherche d'une organisation lisible adaptée aux besoins des familles et le principe d'ajustements en douceur." Ainsi en septembre 2014, les écoliers de maternelle et de primaires pourront toujours être accueillis dès 07h30 le matin alors que la classe débutera à 08h45 jusqu'à midi. La pause méridienne sera maintenue à deux heures entre 12h et 14h ce qui permettra d'accueillir au sein des restaurants scolaires, l'ensemble des élèves dont les familles en formulent la demande. Concernant les maternelles, la sieste pourra débuter à 13h. Selon Sophie Mayeux ces horaires de la pause de midi " garantissent une meilleure complémentarité avec ceux des parents " un service d'accueil sans repas sera d'ailleurs assuré entre 12H et 12h30 et entre 13h30 et 14h pour permettre aux parents de récupérer leurs enfants ou de les déposer pour l'après-midi de classe. Celle-ci démarrera à 14h jusqu'à 16h, heure à laquelle les enfants pourront soit rejoindre l'accueil périscolaire qui sera assuré jusqu'à 18h30 soit participer aux activités périscolaires organisées par la ville ou les partenaires ou encore quitter l'école. La demi-journée supplémentaire sera organisée le mercredi matin " comme l'ont souhaité 77,71 % des parents " qui ont répondu au questionnaire diffusé par la ville de Nancy. Seul changement concernant le mercredi, la classe prendra fin à 11h45 alors qu'un accueil gratuit sera assuré de 11h45 à 12h30 pour laisser du temps aux parents de récupérer leurs enfants. 

Concertation contestée 

Cette communication au conseil municipal a donné lieu évidemment à un débat entre la majorité et l'opposition. Bertrand Masson pour le groupe des élus de Gauche s'est étonné de cette divulgation trois mois après la décision de reporter la mise en oeuvre de la réforme  " Alors qu’en mars, vous n’aviez pas de mots assez durs pour dénoncer le contenu de cette réforme, vous cherchez aujourd’hui à vous l’approprier " reconnaissant toutefois que cette organisation convenait à son groupe puisque " la proposition que nous formulions au début du printemps s’articulait autour de plages horaires similaires. " Similiaire ou presque puisque le début des classes à 08h30 figure comme une promesse électorale de Mathieu Klein, Marianne Birck-Gallego s'est montré d’ailleurs ironique sur le sujet contente " d'avoir gagné un quart d'heure " tout en maintenant la demande de son parti de maintenir à 08h30 le début de la journée d'école. La riposte est venue de Sophie Mayeux qui a rappelé " qu' un début de classe à 08h30 implique une fin de cours à 15h30 " et donc trois heures de périscolaires à l'issue pour l'enfant. Laurent Hénart a lui justifié un calendrier " cohérent, car le projet éducatif doit être discuté à la rentrée avec les parents et il est important de discuter à partir d'un créneau "  L'opposition a également mis en doute le temps de la concertation avancée par Sophie Mayeux pour élaborer ce projet d'organisation et dénoncé l'absence d'un projet éducatif au risque d'assister à " un remplissage de créneaux " selon Mme Birck-Gallego. Des propos qui ont fait bondir la majorité dont Chantal Carraro qui a demandé aux socialistes " d'arrêter de dénigrer tout ce qui se fait à Nancy " alors que Sylvie Collin a regretté que " le ministre de l'Éducation traite de la refondation de l'école à travers une organisation du temps plutôt qu'aux problèmes de fond qui touche l'ensemble du système éducatif . " De son côté, Valérie Debord a contesté l'absence de concertation en rappelant que quasiment 50 % des familles ont répondu au questionnaire diffusé par la ville, un questionnaire que Chaynesse Khirouni a qualifié " de rideau de fumée " faisant réagir vivement Sophie Mayeux " chez nous la concertation à un sens, on a écouté les familles " d'où le revirement concernant le début des classes fixé dorénavant à 08h45. L'adjointe au maire déléguée à l'enseignement a défendu son travail sans oublier de mettre en exergue les atermoiements du gouvernement concernant cette réforme avant de proposer à Bertrand Masson de la suivre pendant une semaine " non-stop, car à vous entendre je ne suis nulle part. " Une invitation restée pour l’instant sans réponse...

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV