octobre 20, 2019

Nancy : création d'une brigade de soirée de Police Municipale

Nancy- La ville de Nancy va recruter dix policiers municipaux pour se doter prochainement d'une brigade de soirée...

police municipaleicn

Lors du dernier conseil municipal qui s'est déroulé lundi, une délibération était soumise aux élus concernant la création d'une brigade de soirée de Police municipale afin d'accompagner la mise en place d'une Zone de Sécurité Prioritaire sur le territoire de Nancy. Ainsi le dispositif présenté par Jean-Louis Thiebert, délégué à la sécurité et qui sera mis en place à titre expérimental, prévoit une patrouille pédestre de trois policiers dans l'hypercentre et une patrouille en véhicule dans la petite couronne autour des établissements de nuits c'est-à-dire dans le secteur Mon Desert et Rives de Meurthe et une troisième patrouille également en voiture dans la grande couronne aux limites de la ville. Ces équipes de policiers municipaux auront pour mission de faire respecter la réglementation de l'occupation du domaine public et du comportement de la clientèle autour des lieux de convivialité, de veiller au bon ordre et à la salubrité publique, de faire respecter le stationnement sécuritaire (accès pompiers), de suivre le courrier de proximité des habitants et enfin l'encadrement des manifestations sportives, culturelles et festives.  La brigade de soirée sera opérationnelle du mercredi au samedi de 19h00 à 02h00 du matin. Les missions de soirée du lundi, mardi et dimanche se feront par des agents de police municipale volontaires hors cycle de la brigade de soirée de 19h00 à 23h00. Concernant l'armement, en plus du tonfa et de la bombe lacrymogène, les agents de la brigade de soirée seront dotés d'un flashball après une formation par le CNFPT et approbation du préfet. 

"Valls hésitation"

À quelques mois des élections municipales, cette délibération a permis à Mathieu Klein (PS) et à Laurent Hénart d'échanger sur la question. Pour le candidat socialiste, ce choix d'une brigade de soirée de police municipale traduit une " incohérence et les contradictions " de la politique en matière de sécurité de l'équipe Rossinot, rappelant que le maire actuel était opposé à toute évolution des effectifs de la Police municipale et encore moins à son utilisation la nuit. Accusant André Rossinot d'avoir recruté dix policiers municipaux " pour ne pas rester en reste par rapport aux efforts du gouvernement "  et la mise en place d'une ZSP à Nancy " dans un contexte budgétaire contraint ", Mathieu Klein a annoncé que son groupe s'abstenait face à une " Septième délibération en moins de trois ans sur le sujet, des revirements successifs sur les effectifs et la présence nocturne de la police municipale. " En réponse de cette abstention, Laurent Hénart a accusé l'opposition d'une " Valls hésitation "  entre la reconnaissance que la sécurité est la préoccupation des citoyens, mais en n'assumant pas les mesures sécuritaires. Puis le candidat UDI à la ville de Nancy s'est livré à un véritable meeting de campagne en faisant le bilan de l'équipe municipale puis en énumérant ses propositions dans le domaine « face à la montée de la violence et une vie nocturne qui change et des difficultés dans tous les quartiers. » Ainsi le deuxième adjoint au maire a félicité son équipe « d'avoir resserrer la vente d'alcool aux mineurs et la consommation d'alcool » et « d'avoir développé la vidéo-surveillance » soit une centaine de caméras dans le Grand Nancy dont la plupart sur le territoire de la ville de Nancy. Puis concernant les propositions, Laurent Hénart s'est montré favorable « à resserrer encore le dispositif sur la vente et la consommation d'alcool » en durcissant les arrêtés et en rapprochant les périmètres d'interdiction par rapport à la ZSP et " à l'élaboration d'arrêté anti-mendicité » pour donner des moyens à la police nationale et municipale d'intervenir et de libérer la voie publique. Enfin Laurent Hénart souhaite "la création d'un vrai centre de surveillance urbain qui allierait sécurité, prévention, circulation à partir du PC circulation" et "la création d'une unité canine de la police municipale pour permettre aux agents d'intervenir avec plus de capacités de persuasion." Bref la campagne est bel et bien lancée...

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV