août 20, 2019

Nancy: L'Orangerie, une nouvelle salle pour le plateau de Haye

Nancy- Les travaux du Pavillon de l'Orangerie, nouvelle salle pour événements, ont été lancés samedi après-midi, inauguration prévue fin septembre... 
orangerie-rossinot

C'est par la plantation d'un oranger que André Rossinot, maire de Nancy et Malika Dati, Marie-Catherine Tallot et Chantal Carraro adjointes au maire de Nancy ont lancé samedi après-midi les travaux du pavillon de l'Orangerie au parc de Gentilly à Nancy. Afin de pouvoir répondre favorablement aux demandes de salles à louer pour des événements familiaux et/ou institutionnels "un besoin exprimé des habitants et surtout des habitantes du quartier" a précisé Malika Dati, la ville de Nancy a mené une réflexion qui a abouti au choix de ce bâtiment existant anciennement la salle de restauration du groupe scolaire La Fontaine. Pourquoi l'Orange ? Malika Dati décrypte "c'est un agrume que l'on trouve sur les cinq continents et surtout c'est un agrume qui a voyagé comme l'immigration qui fait partie de la composante de ce territoire". Un projet qui s'inscrit également dans le projet de renouvellement urbain du plateau de Haye qui repose sur les notions de cohésion et de mixité sociale selon Marie-Catherine Tallot "c'est un endroit qui devra être convivial, un lieu d'amitié, de fraternité, d'apaisement, de rassemblement et on travail dans cet esprit."

Un trait d'union 

L'objectif de cette salle est donc de répondre aux besoins des habitants qui pourront disposer d'une salle pour organiser divers moments festifs, mais aussi répondre aux besoins des associations et des entreprises pour accueillir moments conviviaux, expositions, séminaires ou encore formations "nous souhaitons vous accueillir avec beaucoup de liberté, égalité, fraternité dans cette salle pour danser, manger, rire, mais également avoir des échanges d'idées" s'est enthousiasmée Malika Dati lors de l'inauguration devant des représentants de quelques associations du plateau de Haye. Si l'idée est de proposer un cadre familial et familier, l'ambition est également de créer des liens entre le centre-ville et la ville haute "vous savez que sur la place Stanislas il y a six pavillons, faire un pavillon ici c'est faire un clin d'oeil à Stanislas et dire ici aussi il y a un pavillon" a expliqué Marie-Catherine Tallot, ainsi la décoration de la salle fera le lien entre la place Stanislas et le plateau de Haye, l'hôtel de ville et le pavillon de l'orangerie, la Pépinière et le parc de Gentilly, une manière de réduire la distance entre les deux lieux de vie, mais aussi d'ouvrir la salle à tous les Nancéiens "il faut que tout le monde puisse venir dans cette salle, de tout Nancy" insiste Marie-Catherine Tallot.

pavillon-orangerie

Une salle de 144 m2

Le pavillon de l'Orangerie a été développé par un comité de pilotage rassemblant, élus, associations et habitants "on a travaillé avec le quartier afin que le message que l'on veut faire passer dans cette salle soit entendu, compris et accepté par le quartier" souligne Marie Catherine Tallot. Concernant la décoration, un travail de partenariat a été initié avec l'école de Condé de Nancy qui a travaillé sur la charte graphique de la salle des Évenements et du pavillon en lui-même. Le lycée Cyfflé s'est occupé de réaliser des affiches de communication alors qu'une classe de 5e du collège Claude-le-Lorrain a travaillé sur la réalisation du mur d'expression de la salle avec un calligraphe marocain qui a accompagné les élèves. Concernant le fonctionnement de la structure, l'ICN a réalisé une étude de marché qui sera rendue prochainement afin de déterminer les besoins des différentes entreprises du secteur en termes de colloques, séminaires ou formations. Le pavillon de l'Orangerie sera inauguré fin septembre 2013, la salle polyvalente d'une surface de 144 m2  pourra accueillir 144 personnes debout, 118 places assises maximum. Les travaux qui couteront 595 000 € devraient être terminés fin septembre.  

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV