avril 20, 2019

Municipales 2014 Nancy : les socialistes logiquement séduits par Mathieu Klein

Nancy- Dimanche lors du premier meeting de Mathieu Klein en vue des municipales 2014, les figures locales du parti socialiste lui ont apporté son soutien en se déplaçant à la salle des fêtes de Gentilly. Nous avons recueilli leurs réactions à l'issue du premier discours du candidat socialiste.

KLEIN-GENTILLY

Parmi les cinq cents supporters de Mathieu Klein présents dimanche en fin de matinée pour écouter le candidat socialiste exposer ses projets pour Nancy, les grands noms du parti avaient fait le déplacement pour soutenir le premier secrétaire fédéral de Meurthe-et-Moselle. Jean-Pierre Masseret, président du conseil régional de Lorraine, Michel Dinet, président du conseil général de Meurthe-et-Moselle, Chaynesse Khirouni et Hervé Féron, députés de Meurthe-et-Moselle ou encore Bertrand Masson, président de l'opposition au conseil municipal de Nancy ont applaudi des deux mains la prestation de leur candidat. Réactions à chaud...

Michel Dinet a trouvé son protégé "serein et responsable" alors que pour le maire de Tomblaine Hervé Féron son discours "a été un moment de qualité avec quelqu'un qui a les épaules pour devenir le prochain maire de Nancy." Question superlatif, la palme revient à Jean-Pierre Masseret qui n'a pas hésité à parler "d'une prestation excellente." Chaynesse Khirouni a profité de cette prestation pour saluer la méthode Klein "ce discours a montré qu'il a travaillé avec une équipe et qu'il a écouté les Nancéiens pour déjà poser les quelques axes sur lesquels il va travailler" un texte qui a montré "une vision très claire des projets qu'il veut mener dans cette ville" selon Michel Dinet "qui était parfaitement construit" pour Hervé Féron qui y voit "une vraie idée pour Nancy, un discours rassembleur et assez enthousiasmant en terme d'objectifs."

Le fait de proposer des axes de réflexion amenés à être débattus avec les citoyens a fait l'unanimité notamment auprès de Chaynesse Khirouni "moi ce que j'ai beaucoup apprécié c'est de dire  tout n'est pas arrêté, ce sont les sujets de réflexion et maintenant on va travailler avec les habitants, les citoyens, pour construire un projet qui tienne compte de la voix de chacun et pas seulement des experts" une méthode également saluée par le président du conseil régional de Lorraine "il ouvre le dialogue républicain avec les citoyens, il essaie de réduire le fossé qui existe aujourd'hui entre les citoyens et les élus, qui est une vraie préoccupation du fonctionnement démocratique de la république." De son côté, Bertrand Masson n'oublie pas de titiller l'adversaire qui "est empêtré dans des histoires de personnalités tandis que nous mettons des propositions dans le débat public." Michel Dinet lui se félicite que Mathieu Klein "n'oublie pas deux choses, l'histoire de notre pays, de Nancy et de ceux et celles qui en ont façonné le regard d'aujourd'hui et il n'oublie pas également les lourds dossiers qu'il a conduit au conseil général et qui constitueront une sacrée expérience pour demain." Enfin, le mot de la fin pour Chaynesse Khirouni qui a jugé ce lancement de campagne comme "une belle réussite sous le soleil, est-ce que c'est un signe ? J’espère !" réponse en mars 2014...

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV