avril 25, 2019

La générosité nancéienne remerciée par le Japon

Nancy-  La ville de Sendaï au Japon a remercié les Nancéiens de leur générosité en envoyant un colis présenté vendredi par Jean-Michel Berlemont adjoint au maire de Nancy.

solidarite.japon
Solidarité Japon. Crédit photo ici-c-nancy.fr

Le vendredi 11 mars 2011 à 14 h 46 un violent séisme de magnitude 8,9 touchait la côte Nord-Est du Japon provoquant un énorme Tsunami qui dévastait la région. Sur les conseils de Kanazawa, ville jumelée avec Nancy qui n'avait pas été touchée par la catastrophe, la Cité Ducale décidait de récolter des fonds pour la ville de Sendaï, commune de plus d'un million d'habitants par ailleurs jumelée avec la ville de Rennes et qui avait subi de plein fouet les conséquences de ce séisme. Jean-Michel Berlemont, adjoint au maire de Nancy avoue s'être posé la question si les Japonais n'allaient pas être vexés par la fait de recevoir de l'argent " mais ils en avaient vraiment besoin " précise le Délégué aux relations européennes, internationales et transfrontalières qui s'était renseigné notamment auprès de l'ambassade du Japon à Paris. Dans les jours qui ont suivi la catastrophe, les Nancéiens ont été appelés à se mobiliser pour Sendaï et depuis mars 2011 une somme de 60 000 € a été récoltée pour la ville Japonaise. Le conseil municipal de Nancy avait alloué une somme de 20 000 €, une opération effectuée lors de la foire exposition 2012 où le Japon était le pays hôte avait permis de récolter 11 000 € grâce à la vente au prix de 2 € d'un petit sac. Enfin, les actions menées par l'association  " Nancy Solidarité Japon " ont permis de rassembler 15 000 € dont 11 000 € en une journée au mois d'avril 2011 a souligné fièrement Jean-Luc Contet-Audonner, président de l'association franco-japonaise Nancy Lorraine qui révèle par ailleurs que la communauté japonaise est composée d'une trentaine de personnes dans le Grand Nancy.

Selon Jean-Michel Berlemont, qui s'est rendu au Japon durant 4 jours en 2012 , les Japonnais " ont été touchés par la solidarité nancéienne " qui a d'ailleurs " enthousiasmé " l'adjoint au maire. Pour remercier les Nancéiens, la ville de Sendaï a envoyé récemment un colis à l'association Nancy Solidarité Japon contenant des documents sur la reconstruction de la ville, mais aussi des Origamis et des décorations du festival Tanabata, fête traditionnelle japonaise durant laquelle les Japonais écrivent leurs souhaits sur des papiers colorés. Dans le colis figurait notamment une lettre de remerciements signée de Mr Okuyama, maire de Sendaï, à l'attention de son confrère de Nancy, André Rossinot dans laquelle il se félicite notamment que les Nancéiens soient toujours mobilisés deux ans après la catastrophe. Pour preuve le lycée Saint-Sigisbert organise un dîner dansant le samedi 13 avril 2013 dans les grands salons de l'hôtel de ville de Nancy en faveur de la ville de Sendaï toujours en phase de reconstruction deux après...

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV