décembre 11, 2019

Nancy : la pré-plainte arrive au commissariat Lobau

Déployé depuis lundi 4 mars sur l'ensemble de la Lorraine, le dispositif de la pré-plainte est désormais actif en Meurthe-et-Moselle. Au commissariat de police de Nancy, une première plaignante a bénéficié ce mardi du dispositif mis en place pour achever sa déposition commencée sur le web.

preplainte.nancy
Un dépôt de plainte rapide qui a pleinement satisfait la plaignante au commissariat de Lobau à nancy. Crédit photo ici-c-nancy.fr

Dix minutes chrono ! C'est le temps que sera restée dans le bureau des plaintes du commissariat Lobau, la plaignante, concierge d'un immeuble de Nancy qui avait rempli un formulaire sur le site web www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr pour des tags découverts au sein de sa copropriété . Prise en charge aux alentours de 14 heures dans un des quatre bureaux des plaintes du commissariat Lobau, elle signait dix minutes plus tard sa déposition sous les yeux des médias et du gardien de la paix en charge des plaintes. La plaignante s'est dite satisfaite de son accueil et surtout du temps gagné pour le dépôt de sa plainte. Alors qu'elle pouvait patienter jusqu'à plusieurs heures à l'accueil du commissariat, quelques dizaines de minutes auront suffi pour ce dépôt de plainte nouvelle génération.

« La police se modernise » capitaine Huther, référent départemental des préplaintes en ligne

Un gain de temps pour les plaignants et pour les policiers, mais attention, le dispositif concernera uniquement un certain type d'infraction, il est réservé aux atteintes contre les biens dont la victime ne connaît pas le ou les auteurs des faits (vols, dégradations, escroqueries…) excluant d'emblée les plaintes contre personnes connues ou dénommées, car elles peuvent justifier un traitement immédiat et une interpellation rapide de l’auteur a précisé le référent départemental des préplaintes en ligne, le Capitaine Huther. L'avantage de ce système est avant tout de mieux accueillir les usagers à qui sera proposé un rendez-vous pour formaliser la procédure . 

Actuellement, sur le département il existe 13 unités de police, pour déposer plainte, 13 circonscriptions plus exactement organisées en secteur sur les divisions de Saint-Max, Saint Léon, Laxou et Vandoeuvre-lès-Nancy. La démarche sur le web repose sur un « principe simple » a assuré le Capitaine Uther qui en a un expliqué le fonctionnement « un internaute se rend sur le site dédié qui après avoir accédé à la page d'accueil va choisir, un département, sur l'endroit où il va déposer plainte, un plaignant peut très bien déposer plainte dans une zone police ou gendarmerie autre que celui où a été commise l'infraction. Par exemple, si une infraction s'est produite à Marseille, si la victime souhaite déposer plainte à Nancy rien ne l'en empêche ». L'objectif du dispositif permettra avant tout d'améliorer la qualité d'accueil de la victime et de réduire le temps d'attente au commissariat. Le gain de temps est réel, car le plaignant renseigne avant son rendez-vous au commissariat toutes ses informations « en remplissant au fur et à mesure des champs sur son état civil, sur l'infraction, sur le préjudice et lorsqu'il valide sa plainte ça va générer un message qui va être envoyé au commissariat de police et va produire également un numéro d'enregistrement. Lorsque le plaignant se présente au commissariat, le numéro d'enregistrement va être saisi dans le logiciel de LRPPN, ce qui va permettre de récupérer toutes les données saisies par le plaignant en amont d'où le gain de temps » a déclaré le Capitaine Huther. Le plaignant est appelé dans les 24 heures pour convenir d'un rendez-vous et également pour fournir les pièces nécessaires en rapport avec la nature de l'infraction au rendez-vous. Si le plaignant ne se présente pas sous 30 jours, les données sont effacées. À Nancy, 37 737 plaintes ont été enregistrées à Nancy en 2012... 

www.pre-plainte-en-ligne.gouv.fr 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV