avril 25, 2019

Traité budgétaire européen : Rossinot tacle Khirouni

Politique. L'Assemblée nationale a voté ce mardi pour la ratification du traité budgétaire européen sans l'apport de celles de droite, les voix de gauche ayant été suffisantes pour atteindre la majorité. Vingt socialistes ont voté contre le traité dont la députée Chaynesse Khirouni.

 ile rossinot
Image d'archive -crédit photo Pierre Rolin ICI-C-NANCY.FR

André Rossinot, Maire de Nancy et Président d'honneur du Parti radical a réagi en début d'après-midi sur le vote de la députée PS pour la 1ère circonscription de Meurthe-et-Moselle, Chaynesse Khirouni dans un communiqué dans lequel il dénonce : "la trahison politique de la députée" précisant que son vote a "trahit ses électeurs et trompe la confiance des Nancéiens. En s’alliant avec l’extrême gauche dans le Non au Traité budgétaire européen, elle rejette le sursaut attendu pour l’Europe, seule voie possible pour accompagner la sortie de la crise financière, économique et sociale qui nous touche tous."

De son côté la députée PS a justifié son vote par un souci de cohérence "pendant la campagne, on a expliqué que le traité Merkel-Sarkozy ne convenait pas.  Il n'a pas été renégocié" malgré ce vote qui va à l'encontre du président Hollande, Chaynessse Khirouni a tenu à lui réaffirmer sa confiance déclarant "qu'il a permis d'infléchir des orientations européennes" .

 

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le mercredi, 10 octobre 2012 16:39

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV