août 18, 2019

PLEINS FEUX SUR LA BOUTIQUE BIOCOOP

100_0988LA BOUTIQUE DU MOIS « Biocoop » magasin 100 % Bio à Nancy

-Le Bio a le vent en poupe-

En plein cœur de la semaine du développement durable ( ndrl du 01 avril au 07 avril 2010 ), ici c'est Nancy s'est intéressé ce mois-ci, aux commerces spécialisés dans la vente de produits biologiques sur l'agglomération nancéienne .</span>

 

 

 

Depuis quelques années les enseignes vendant du bio n'ont cessé de croitre, on compte ainsi aujourd'hui une dizaine de surfaces spécialement dédiées à l'alimentation biologique autour de Nancy.

Face à la demande toujours plus importante des consommateurs, le bio suscite un véritable engouement : volonté pour certains de mieux respecter son environnement et de contribuer au développement durable de la planète ou de mieux s'alimenter, les motivations ne manquent pas.
A l'heure actuelle où plus d'un français sur quatre consomme bio, les consommateurs s'inquiète d'avantage de la qualité des produits qui sont commercialisés et surveillent leur alimentation, notre assiette pourrait elle être la source d'allergies, de cancers et d'obésité ?
Le sujet dérange, mais c'est en tout cas ce que semble suggérer certains spécialistes qui dénoncent les aliments traditionnels.
Alors, manger Bio, pour se maintenir en bonne santé et préserver son environnement, nous sommes d'accord, mais au juste d'où viennent les produits qui sont commercialisés, comment sont ils sélectionnés ?

bc_accueil_logoPour répondre à ces questions, Ici c nancy a donc tout naturellement décidé de rencontrer pour vous le gérant de Biocoop Le Goupil Vert ( Biocoop qui pour information représente le premier réseau bio en France avec plus de 300 magasins), situé à Nancy au 34-38 avenue Marcel Brot .
Nous poussons donc les portes de Biocoop, et nous rencontrons DIDIER FRIRION, gérant de son entreprise depuis 2007.
En homme passionné il nous raconte l'ouverture de son magasin en 2007, fruit de sa rencontre avec BIOCOOP Le Goupil vert, inconnu dans l'est de la France à l'époque.
Militant et consommateur bio depuis toujours, les valeurs promues par Biocoop le séduisent, c'est un réseau coopératif avec une vraie image éthique et lié par une charte qui s'engage entre autres, à tisser des liens avec les producteurs locaux.
Il nous explique qu'à Biocoop , la sélection des produits est plus exigeante qu'ailleurs ,notamment avec une sélection qui va plus loin que les cahiers des charges de l'agriculture biologique .
C'est aussi une limitation drastique des emballages, en développant en parallèle les produits en vrac.
Didier FRIRION travaille uniquement avec les fruits de saisons et locaux, on ne trouvera donc pas de tomates ni de courgettes dans son étalage en ce début Avril.
On « éduque » les clients, et on leur réapprend les saisons.
Le ton est donné à Biocoop le consommateur devient véritablement un consom'acteur responsable.

 

100_0964INTERVIEW LA BOUTIQUE DU MOIS « Biocoop » magasin 100 % Bio à Nancy MR FRIRION Didier.

- Que pouvons-nous trouver dans votre magasin ?
On trouve de tout, de l'alimentaire, des produits frais, de la viande, des produits pour le nettoyage, la cosmétique, des compléments alimentaires, des petits gadgets pour la maison, des assiettes en carton compostable. Aujourd'hui les clients font 95 % de leurs achats chez nous.

- Combien de références comptez-vous dans votre magasin ?
Un peu près 4500 références, entre l'alimentaire et les produits du quotidien.
Biocoop est le seul à proposer une offre aussi large. Au lieu de proposer par exemple une bouteille d'huile on va en proposer 6 ou 10 références et parfois plus, là ou d'autres magasins proposent 1 référence. Nous avons vraiment une profondeur de gamme unique.

- L'assortiment proposé est il permanent ou alors proposez-vous des opérations ponctuelles ?

Nous n'avons pas de désir de travailler sur le ponctuel, nous nous engageons au contraire sur le long terme. Après nous pouvons avoir des produits de saisons qui sont ponctuels en l'occurrence, et que nous allons vendre pendant 2 mois ou 3 mois. Mais le produit que l'on peut trouver dans le magasin sauf problème d'approvisionnement ou de fabrication, c'est un produit qui est présent toute l'année. Même les promotions qui sont actuellement dans le magasin, que nous nommons la « bio je peux » est une opération qui est planifiée sur du long terme et dans ce cas nous sommes partenaires avec les producteurs depuis quelques temps et nous nous engageons sur un prix maximal.
- L'assortiment a t il évolué ces dernières années ?
Depuis 2007, nous nous sommes étendu, nous avons beaucoup plus de produits locaux. Par exemple, les producteurs qui au début me proposait quelques compotes, m'en propose aujourd'hui une douzaine de sortes, ça c'est valable pour tous les produits comme les jus de fruits par exemple ...

100_0970- Comment choisissez-vous vos produits ? Vous arrive il de ne pas sélectionner certains produits bio ? Pour quelles raisons ?
Tout à fait c'est même une interdiction pour certains produits chez Biocoop, par exemple les arômes naturels non bio sont interdits, des produits ont été retirés des rayons comme les bonbons pour enfants,  la gélatine également lorsqu' on ne connait pas la provenance, pareil pour les compléments alimentaires,par exemple  les petites capsules dont nous ignorons le procédé de fabrication sont interdites.
Idem pour les produits de la mer, avec par exemple les ailerons de requin car on est sur l'extinction de certaines espèces, donc cela aussi est un type de produit qui est déconseillé voire  interdit.
- Que pensez vous des rayons bio dans les grandes surfaces et dans les hard discounts ?
Pour nous c'est bien, nous n'estimons pas cela comme une concurrence au contraire, ça fait venir de nouveaux clients, après ce qui se passe derrière dans les grandes surfaces on ne sait pas,  ils font les mêmes pressions sur la bio que sur les autres produits non bio , pour les producteurs c'est sûrement gênant, puis il s'agit en plus d' une bio industrielle, nous ne sommes pas tout à fait dans cette démarche. Mais cela nous a amené beaucoup de clients depuis qu'il existe des rayons bio dans les supermarchés et maintenant ce sont des clients qui sont fidèles car ils ont trouvé une offre qu'il n'y avait pas ailleurs, donc c'est plutôt positif.

- Qu'est ce qui vous démarque de la concurrence, je pense à d'autres magasins également spécialisés sur Nancy?
La proximité, le conseil et puis aussi la sélection rigoureuse des produits que eux ne peuvent pas se permettre car nous, nous avons des spécialistes dans chaque rayon, aussi bien sur la cosmétique par exemple, qui savent décrypter complètement une fiche technique parce que n'avons pas forcément la connaissance scientifique pour le faire, et déterminer si tel produit est toxique même s'il est naturel. Il y a aussi des produits dangereux dans la nature, donc pour nous c'est très rassurant.

- Que répondez-vous aux gens qui trouvent que le bio reste très cher ? et aux « bio sceptiques » ?
Si les personnes trouvent que la bio c'est cher c'est qu'ils n'ont peut être pas regardé dans les bons magasins, ils vont peut être dans les hypermarchés ou la bio est très cher, on a vu le scandale avec l'article de "que choisir", qui dénonçait justement la bio excessive.Pour les sceptiques si on fait la démarche bio, on va manger différemment, manger un peu moins de viande , cuisiner un peu plus.

ogm- Pouvez-vous nous parler de votre combat contre les OGM qui figure en bonne place sur votre site internet ?
Oui et bien c'est un combat qu'on a depuis très longtemps, depuis que les OGM existe BIOCOOP s'est toujours opposé à la commercialisation des OGM, aux cultures en plein champs, les OGM ont fait partis des réseaux affaire OGM et ainsi de suite , on travaille en aidant aussi les faucheurs volontaires, plusieurs fois dans l'année on fait une opération pour les aider car malheureusement les procès coutent cher, Biocoop vend par exemple du vin bio, la totalité des bénéfices vont pour les faucheurs volontaires.
Apres le combat continue, car la loi européenne va être de plus en plus laxiste, et va permettre cette bio industrielle que les" gros "veulent s'emparer, permettre certains produits chimiques, permettre des traces OGM, ce que nous  rejettons complètement.
Donc actuellement Biocoop travaille avec d'autres réseaux militants pour créer une nouvelle filiale qui s'appellera « initiative bio » qui va permettre de dire : nous on travaille vraiment sur de la bio propre, de la bio comme on l'a veut, très exigeante de très haut niveau.
Malheureusement, l'industrie se rend compte qu'il y a peut être un peu de business à faire, ils ne veulent pas les contraintes de la bio mais ils veulent des bénéfices. Et nous on rejette totalement ça.
- Un point supplémentaire ?

Ce qui est intéressant aujourd'hui c'est qu'on a de plus en plus de jeunes qui viennent, on dit toujours que la bio c'est cher c'est réservé aux élites , aux bobos et en fait nous avons énormément d'étudiants qui viennent, en roller ou en vieille 205 et qui ont fait le choix simplement de manger bio, parce qu'ils s'inquiètent pour eux, pour leurs enfants aussi, parce que certains sont de jeunes couples, des jeunes et futures mamans.
On a souvent la remarque de clients qui sont étonnés de voir autant de jeunes, pour moi c'est très positif on arrive à faire passer un message.

Testé et approuvé
Notre reportage photo de Biocoop :

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le vendredi, 13 juillet 2012 15:49

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV