Log in

Nancy : les anti-PMA rassemblés Place Stanislas

  • Écrit par La Rédaction
  • Publié dans Nancy
L'association Alliance Vita a manifesté mardi à Nancy L'association Alliance Vita a manifesté mardi à Nancy
Dans le cadre d'un appel national, une quinzaine de membres d’Alliance VITA se sont rassemblés mardi contre la Procréation médicalement assistée (PMA) « pour toutes » et la Gestation pour autrui (GPA). À Nancy, les membres se sont réunis sur la Place Stanislas...

Simultanément, dans 60 villes de France, à 13h00 ce mardi 12 juin 2018, Alliance Vita a lancé sa campagne nationale d’alerte et de sensibilisation « contre le risque de basculement dans le marché de la procréation » et en faveur des « droits de l'enfant » par plusieurs de rassemblements inspirés d'une même scénographie. Autour d’un bébé marqué d’un grand code-barre, esseulé sur un siège d’adulte, les membres de l'association se sont couchés au sol vêtus de noir pour symboliser le deuil et du masque blanc de l’anonymat. Ils étaient munis de panneaux : « PMA : adieu papa » ; « GPA : adieu maman » et une banderole « Non au marché de la procréation ».  

Une action visant à alerter les Français sur les droits de l’enfant aujourd'hui menacés selon l'association. « Légaliser la PMA hors indication médicale, pour les femmes seules et couples de femmes, en leur donnant accès au don de sperme, revient à encourager la conception d’enfants sans père. Or, de nombreux enfants souffrent déjà d’un manque de père et de nombreuses femmes subissent, déjà seules, la charge d’une famille monoparentale », affirme Alliance Vita.

« Le basculement du droit de l’enfant vers un droit à l’enfant, transformerait celui-ci en produit que l’on peut s’offrir, et nous ferait entrer encore davantage dans l’eugénisme pour vérifier, trier, valider, éliminer ce fameux “produit”. » estime Alliance VITA pour qui « l’abandon du critère d’infertilité médicale pour accéder à la PMA franchirait une ligne rouge »