octobre 16, 2019

Nancy : la police évacue le campus lettres ce mercredi matin

Nancy- La police est intervenue ce matin pour évacuer le campus de la faculté de lettres et sciences humaines à Nancy.

Ce mercredi 25 avril 2018, à partir de 6 heures, la police est intervenue pour effectuer une opération d’évacuation du campus de la faculté de lettres et sciences humaines de Nancy. Selon la préfecture de Meurthe-et-Moselle, cette opération d’évacuation a été menée par 50 fonctionnaires de la direction départementale de la sécurité publique et a concerné 19 personnes. Elle s’est achevée à 7 heures et « s’est globalement déroulée dans le calme. » Une personne a été interpellée pour rébellion et une autre a été conduite au poste de police pour vérification d’identité. Sitôt l'opération terminée, une société de gardiennage a été missionnée pour assurer la surveillance des locaux en vue d'empêcher toute intrusion illicite jusqu'à la tenue des examens.

Depuis quelques semaines, le campus de lettres et sciences humaines était occupé par un groupe d’individus qui conteste la réforme universitaire du premier cycle. Ce blocage du campus empêche la tenue des cours dans ces filières d'enseignement depuis près d'un mois alors qu'un vote électronique ouvert à tous les étudiants du campus avait décidé, le 9 avril dernier, la reprise des cours, avec plus de 70% des suffrages exprimés. L’université de Lorraine étant entrée dans la période des congés de printemps, le président de l’université a formulé une demande de concours de la force publique auprès du préfet de Meurthe-et-Moselle, afin que les examens qui démarrent début mai puissent se tenir aux dates prévues.

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV