Log in

Le futsal, discipline impossible à Nancy ?

  • Écrit par C.G
  • Publié dans Nancy
Nancy- L'association « les jeunes de chez nous » souhaite obtenir une salle afin de jouer au foot notamment en hiver, la mairie répond qu'une proposition a été faite à l'association.
jeunescheznous
Photo Association Les Jeunes de Chez Nous

Habitués à jouer au foot au parc Charles III à Nancy ou en salle à Houdemont, plusieurs amis originaires du centre-ville de Nancy ont décidé de créer une association sous l'impulsion de Théo et Axel Segura et Eliott Pavia-Ernest. Leur but ? Jouer au futsal dans une salle mise à disposition gracieusement par la commune, comme cela se déroule notamment à Vandoeuvre et ce « sans incident » précise Eliott Pavia-Ernest. Fort de cet exemple et dès novembre 2016, l'association « les jeunes de chez nous » ,composés de 20 membres, sollicite la mairie de Nancy pour obtenir gratuitement une salle afin de jouer au futsal et ainsi éviter de devoir se rendre à Houdemont et passer par une prestation tarifée pour pratiquer « une discipline cosmopolite et populaire dont la simplicité devrait rester le maître mot. »

C'est là que les choses se compliquent selon Elliot Pavia-Ernest « la mairie a commencé à nous opposer qu'il n'y avait pas de salle disponible à cause des créneaux scolaires, nous avons compris cet argument, mais en septembre selon les services de la mairie toujours aucun créneau n'était disponible ou encore soi-disant des salles n'étaient pas aux normes alors que même des écoles jouaient au foot dans ces salles.» Investi politiquement, il est secrétaire national à l'international du Mouvement des jeunes socialistes, Eliott Pavia-Ernest a donc écrit une lettre à l'opposition de gauche pour faire bouger les choses accusant la majorité de rester inactive  « en l'absence de période électorale », mais aussi dénonçant « une politique qui n'est pas en faveur des jeunes avec par exemple une fête de la musique réduite et des 24h Stan très réglementées . »

Du côté de la mairie, le son de cloche est différent, « nous avons proposé à cette association une solution avec une salle du TC Velaine qui est équipée de buts financés par la ville de Nancy, mais cette option a été refusée » avance Aline-Sophie Maire adjointe au maire déléguée à la jeunesse, aux sports, à la vie associative, un poste qu'elle occupe depuis octobre après la démission en juin dernier de Patrick Baudot. Selon l'adjointe au maire qui souligne que « Nancy soutient le sport avec 200 clubs sportifs »  les 26 salles « sont occupées à 75%, les 25% restant étant des horaires de journée. » Cependant, Aline-Sophie Maire annonce qu'un courriel a été adressé à l'association afin qu'elle soit reçue à la mairie prochainement pour trouver une solution.