avril 23, 2019

Allons Enfants : « l'objectif est de présenter un candidat aux municipales à Nancy »

Nancy- Rencontre avec Lauric Micheland-Scherer, à 19 ans il est le responsable de la section nancéienne du parti Allons Enfants qui ambitionne d'intégrer les jeunes dans la politique. Interview.

micheland

Lauric Micheland-Scherer représentant Allons Enfants à Nancy

Quelle est l'histoire du parti « Allons Enfants » ?

Lauric Micheland-Scherer : Tout a commencé en 2014 à Saint-Cloud dans la région parisienne, du fait de deux jeunes gens de moins de 25 ans qui ont décidé de prendre les devants et de créer un parti qui s'intéresse vraiment aux problèmes de la jeunesse et qui implique vraiment les jeunes dans la politique parce qu’actuellement à part Allons Enfants il n'y a pas de parti qui intègre complètement les jeunes dans la politique. Ces jeunes ont voulu se lancer, ils se sont dits on a des idées à proposer, on aime la politique, on a des convictions que l'on ne retrouve dans aucun parti. En 2014 à Saint-Cloud, Allons Enfants a fait autour de 15% et nous avons obtenu deux sièges, aux dernières législatives nous avons présenté environ 60 candidats dans toute la France et nous pensons maintenant aux prochaines échéances électorales notamment les Européennes et les municipales pour lesquelles nous présenterons des candidats à Nancy.

La particularité de votre parti est qu'il ambitionne de présenter des candidats uniquement âgés de moins de 25 ans...

C'est cela, mais ce n'est pas parce que nous présentons des candidats de moins de 25 ans que nous faisons du jeunisme. Nous avons une section "Les aînés avec Allons Enfants" pour les plus de 25 ans, qui permet aux personnes qui ont plus de 25 ans de nous proposer leurs idées, car chaque personne a quelque chose à nous apporter et ça serait bête de s'en priver, chaque personne a des expériences différentes et des capacités différentes. Effectivement nous avons fait le choix de présenter des candidats de moins de 25 ans aux élections , c'est un vrai choix, mais les plus de 25 ans peuvent également s'investir, toutes les personnes qui veulent s'investir sont les bienvenues.

Quelles sont les grandes idées de votre parti ?

Nous sommes très très attachés à l'écologie et à une société sans nucléaire, nous voulons 100% d'énergie renouvelable en 2025, même si nous savons que cela sera difficile d'y arriver. Il y a de gros efforts qui doivent être faits sur le nucléaire, le gouvernement de François Hollande avait décidé de passer de 75 à 50% d'énergie nucléaire en France d'ici 2025 et le gouvernement actuel a décidé d'annuler cette mesure. Nous déplorons cette décision, sachant que les dirigeants politiques s'investissent de plus en plus dans le COP23, mais ils ne font rien réellement pour changer les choses à part annuler des mesures qui pourrait améliorer les conditions climatiques et ralentir le réchauffement climatique. Nous sommes également très europhiles, nous sommes pour réformer l'Europe, car nous pensons qu'elle a une grande place à jouer, la force de l'Europe c'est l'Union européenne. Ainsi, nous voulons renforcer l'armée européenne, actuellement il y a 300 000 hommes dans l'Eurocorps, nous aimerions la développer  c'est important d'avoir un système qui peut intervenir partout avec des gens extrêmement formés et avec des moyens égaux pour toutes les populations, par exemple la France a des moyens plus conséquents que la Roumanie.

Évidemment la jeunesse est le point d'orgue de notre parti, on veut abaisser le droit de vote aux élections municipales à 16 ans, l'âge auquel les jeunes sont assez conscients pour voter et faire ses propres choix donc c'est une des grandes mesures de notre parti. Le numérique, nous sommes nés avec, on aimerait que le numérique se mette au service des citoyens pour la participation démocratique, par exemple faire voter des choses via internet. Les sites du gouvernement sont sécurisés donc on peut faire développer la démocratie en France grâce au numérique et puis au lieu d'un secrétaire d'État au numérique on pense qu'il faudrait mieux un ministère avec le pouvoir de changer les choses, la France est en retard par rapport à d'autres pays, aussi nous voulons développer les referendums électroniques pour faire participer ceux qui le souhaitent au lieu d'avoir la décision d'un homme élu.

Allons Enfants : ni de droite, ni de gauche ?

On veut innover dans la politique, le clivage gauche droite est un vieux clivage, on est de nulle part, on est Allons Enfants, on rassemble des personnes de droite, de gauche, d'un peu partout tant que la personne respecte nos convictions. On veut présenter des candidats de tous bords politiques réunis sous un même drapeau qui est celui d'Allons Enfants et celui de la France.

Comment se développe Allons Enfants à Nancy ?

Nous avons 1000 adhérents au niveau national, mais ceux qui nous soutiennent ne sont pas forcément adhérents, donc c'est déjà beaucoup. Pour développer le parti, nous faisons des antennes locales. À Nancy nous sommes une petite équipe d'une dizaine de personnes. Nous allons commencer des sessions de tractage, au centre-ville et au niveau des facs pour nous faire connaître.

L'objectif est de présenter une liste aux municipales à Nancy ?

L'objectif au minimum est de présenter un candidat sur Nancy, il y a de très grandes chances que ça se fasse, nous aimerions avoir des candidats dans toute la région. Nous aimerions faire entendre notre voix lors des élections, nous ne pensons pas que la politique est une carrière, mais un service que nous rendons à la nation, nous sommes pour faire un mandat unique et essayer de faire bouger les choses durant celui-ci. C'est pour cela aussi que nous présentons des candidats de moins de 25 ans pour le moment.

Comment constituer une liste municipale composée uniquement de jeunes de moins de 25 ans ?

Nouys y travaillons, nous avons encore le temps, c'est en 2020 voire en 2021, nous allons commencer à faire connaitre le parti au niveau local. Nancy est une ville très étudiante, avec de grandes universités, de grandes écoles et il n'y a pas de représentants jeunes à Nancy excepté le conseil municipal de la jeunesse, mais il ne prend pas de décision. Il n'y a pas de réel acteur politique de moins de 25 ans à Nancy. Dans cette liste tout le monde devra avoir entre 18 et 25 ans, on veut rester fidèle à nos valeurs. En tout cas pour le moment, car cela peut évoluer.

Quel regard portez-vous sur le mandat de Laurent Hénart ?

Laurent Hénart fait de bonnes choses, mais il y a des choses à améliorer. Concernant la sécurité, il y est attaché, c'est normal, mais il y est peut-être trop attaché justement, il prend des mesures qui sont choquantes par exemple mettre fin à la fête de la musique à 23 h il y a deux ans, c'est idiot alors que c'est une fête qui fait désormais partie de notre culture. Après Laurent Hénart est un ancien de la politique qui proposera les mêmes idées et nous sommes là pour apporter un renouveau à cela.

Page Facebook Allons Enfants Nancy ici

 

 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV