avril 20, 2019

Nancy : "l'Arbre" à l'honneur du nouveau Jardin Éphémère

NANCY. La place Stanislas se pare du samedi 30 septembre au dimanche 5 novembre 2017 d'un nouvel écrin pour accueillir la 14e édition du Jardin Éphémère. Cette année, l'équipe des Parcs et Jardins de la Ville de Nancy a souhaité boiser le jardin à travers la présence de plus de 200 arbres qui animeront 12 scènes végétales...
JardinEphemere17
Le Jardin Ephémère 2017 en préparation - photo du jeudi 28 septembre 2017 ici c nancy fr

Place à l’arbre ! Dès samedi 30 septembre et jusqu’au 5 novembre prochain, la place Stanislas accueille un rendez-vous aussi incontournable qu’éphémère : le jardin éphémère. Après plus d’une année de préparation, l’équipe des Parcs et Jardins de la Ville de Nancy livre (enfin) aux amoureux de la nature leur copie. Pour cette nouvelle édition, c’est « l’arbre » qui a été mis à l’honneur. Pendant un peu plus d’un mois, les visiteurs auront à cœur de visiter et de profiter de ce jardin dont la forme épouse celle d’une feuille d’érable avec dans ses nervures douze scènes animées par 214 arbres et végétaux.

Pour pénétrer dans cet espace bucolique, les visiteurs pourront dès samedi, emprunter la tige de la feuille d’érable, face à l’hôtel de ville, qui fera office d’entrée principale. Dans les travées du jardin éphémère, d’autres éléments ponctueront les chemins telle une maison tropicale « aux murs suintants des gouttes d’eau en circuit fermé » ou encore « un bassin alimenté par deux fontaines, au milieu de fougères, et un passage à gué parcouru de troncs coupés plongeront le visiteur dans une atmosphère moite » détaille la Ville de Nancy.

Toujours dans cet univers boisé, le marcheur s’invitera dans « une forêt vosgienne », puis « traversera un pont de dix mètres de long suspendu à 60 cm au-dessus d’un plan d’eau où flotteront des radeaux de verdure, entourés d’érables du Japon ». La température montera d’un cran avec « la reproduction d’un charbonnier, son bois calciné et ses plantes couleur feu » ; illusion renforcée par une machine à fumée. Derrière chaque scène, un message caché à la gloire de l’arbre, symbole de vie et producteur d’énergie. Autre élément surprenant, « un dôme de biosphère en structure métallique d’où pendront des plantes, cerclant le socle de la statue de Stan »… Pour davantage de confort, 277 assises (bancs, chaises et transats) permettront de contempler la beauté de ce Jardin. En 2016, le jardin éphémère de la place Stanislas a attiré près de 744 500 visiteurs. 

loupePng-miniUn jardin économique et durable. Les matériaux et les végétaux utilisés pour le jardin éphémère sont issus de la récupération des jardins éphémères précédents ou des décorations végétales du Livre sur la Place. Ils seront ré-exploités par la suite, soit dans les massifs fleuris ou dans les parcs de la Ville, soit conservés aux serres municipales pour des usages futurs, soit valorisés en engrais verts. Du côté de la mobilisation, outre l'ensemble des jardiniers de la Ville, les électriciens du Centre Technique Marcel Brot et l'entreprise Citéos, 15 agents des chantiers d'insertion travaillent activement pour réaliser le projet. Participent également au montage, des étudiants de l'École d'Horticulture et de Paysage de Roville aux Chênes et des stagiaires du CNFPT et de l'Ecole de la 2ème chance.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV