Log in

L'engouement se confirme pour Benoît Hamon à Nancy

  • Écrit par C.G
  • Publié dans Nancy
Nancy- Environ 700 personnes, selon les organisateurs, ont assisté au meeting ce vendredi soir de Benoît Hamon à Nancy.
hamon 2017
Benoît Hamon entouré de Chaynesse Khirouni et Édouard Martin lors du point presse avant le meeting

Benoît Hamon, candidat à la primaire de la gauche donnait un meeting ce vendredi soir à Nancy. Près de 700 personnes se sont rassemblées dans le hall de Sciens-Po Nancy pour écouter celui qui monte dans les sondages et qui semble être en mesure de créer la surprise lors de cette primaire. Un engouement qui s'est confirmé ce vendredi dans la cité ducale, les organisateurs avaient prévu 300 chaises, il a fallu en rajouter, mais nombreux sont restés debouts pour écouter Benoît Hamon qui n'a d'ailleurs pas caché sa satisfaction de l'affluence du soir. 

Une soirée à laquelle participait évidemment les soutiens locaux de Benoît Hamon tels Chaynesse Khirouni, députée de Meurthe-et-Moselle, Paola Zanotti, députée de Moselle ou encore Bertrand Masson, secrétaire fédéral du PS54 et Édouard Martin, député Européen. Dans le public, toutes les générations étaient représentées, même si à l'image des quelques drapeaux du mouvement des Jeunes Socialistes qui flottaient dans les rangs, il était facile de constater le soutien de nombreux jeunes socialistes envers Benoit Hamon qui a été le premier président des Jeunes Socialistes en 1993. Selon Thibault, membre du MJS 54, l'ancien ministre de François Hollande « a la tête sur les épaules, ses idées, par exemple la semaine de 32h et le revenu universel, sa personne et son intégrité me séduisent. »  Même son de cloche chez Agnès, 53 ans, militante socialiste qui estime que « Benoît Hamon est le seul à même de représenter les valeurs de la gauche face à François Fillon et Marine Le Pen. »

Du côté des élus, Chaynesse Khirouni, députée de Meurthe-et-Moselle, est le soutien de poids de Benoît Hamon dans le 54. Selon l'élue socialiste « Benoît Hamon est le seul qui amène de la nouveauté pour répondre aux défis du 21e siècle. Il intègre notamment la question écologique, il souhaite changer le rapport des Français au travail et remet en cause la recherche de la croissance à tout prix, bref il représente les vraies valeurs de la gauche. » Benoît Hamon a trois semaines pour convaincre ceux qui voteront les 22 et 29 janvier prochain...