avril 23, 2019

Primaire : Laurent Hénart appelle « à la mobilisation massive » en faveur d'Alain Juppé

Nancy- Laurent Hénart appelle à la mobilisation massive en faveur d'Alain Juppé lors du second tour de la primaire de la droite et du centre.

henart-weiten

Laurent Hénart, maire de Nancy qui « se réjouit de la forte participation qui témoigne de l’envie d’alternance de nos concitoyens » appelle dans un communiqué « à la mobilisation massive en faveur d’Alain Juppé. » Ainsi selon le président du Parti Radical « pour se qualifier pour le second tour et le cas échéant battre Marine Le Pen, seul Alain Juppé, rassemble une large majorité des Français au-delà de l’opposition actuelle. » Laurent Hénart juge important « d’avoir demain un Président qui ne pense qu’à l’action et non à sa réélection, comme Alain Juppé qui s’est engagé à ne faire qu’un seul mandat. Enfin, les Français veulent un Président qui tienne ses engagements. Pas de baisse d’impôts financée par le déficit et la dette, mais l’équilibre des comptes publics si indispensable.Écarter tout esprit de revanche, et savoir admettre les réformes de société qui sont de notre temps » allusion faite à la volonté de François Fillon de supprimer le droit à l’adoption plénière pour les couples homosexuels.

Alain Juppé a reçu également le soutien d'un autre élu local de Meurthe-et-Moselle en la personne de Jonathan Richier (UDI), conseiller municipal de Pont à Mousson et candidat aux législatives 2017. Dans un communiqué, après avoir félicité la seule femme présente dans cette primaire « je tiens à saluer la belle campagne de Nathalie Kosciusko-Morizet, avec qui je partage un socle commun de valeurs », Jonathan Richier s'inquiète « du risque de voir revenir dans notre République une droite passéiste, conservatrice, qui lorsqu’elle n’est pas incarnée par Nicolas Sarkozy est menée par son élève François Fillon. » Ainsi l'élu mussipontain annonce son choix de soutenir Alain Juppé et « de rejoindre l’équipe d’Henry Lemoine et Stéphane Pizelle, qui travaille depuis de longs mois sur la campagne du maire de Bordeaux. » 

 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV