juin 24, 2019

Livre sur la Place 2016 à Nancy : une édition sous haute sécurité

Nancy. La prochaine édition du Livre sur la Place se tiendra à compter de ce vendredi 9 jusqu'à ce dimanche 11 septembre 2016. À cette occasion, un important dispositif de sécurité va être déployé. 

LivPlace16k

Près de 170 000 visiteurs et pas moins de 710 auteurs sur trois jours sont attendus en fin de semaine lors du salon littéraire « Le Livre sur la Place ». Une manifestation qui se concentrera dans un périmètre autour de la Place Carrière, la Place Stanislas et une partie de la ville vieille pour laquelle les autorités ont déployé cette année un important dispositif de sécurité, contexte d'état d'urgence oblige. Ainsi, la Ville de Nancy et l’État expliquent avoir mobilisé les moyens nécessaires pour sécuriser au maximum cette manifestation. « Police municipale, agents de sécurité, Police Nationale et militaires du dispositif Sentinelle seront ainsi présents sur le site durant les trois jours » informe la préfecture de Meurthe-et-Moselle aujourd'hui. 

Conformément à la doctrine partagée sur la sécurisation des grandes manifestations arrêtée par le préfet de Meurthe-et-Moselle, les services de la Ville de Nancy et de la préfecture de Meurthe-et-Moselle se sont réunis à plusieurs reprises depuis le mois de juillet pour définir conjointement le dispositif de sécurité mis en place à l'occasion du Livre sur la Place et ainsi assurer la complémentarité des moyens mobilisés pour la sécurité des participants.

« Dans l’intérêt de tous, le niveau de sécurité a été considérablement renforcé » déclare la préfecture de Meurthe-et-Moselle. Ainsi, les accès à tous les sites du salon littéraire (Place de la Carrière, Opéra, Hôtel de Ville, Préfecture, Salle Poirel, Palais du Gouvernement et Muséum Aquarium) feront l'objet d'un contrôle visuel renforcé (ouverture des sacs, des vestes et des manteaux) et d'une palpation sommaire systématique. La Ville a engagé pour cette nouvelle édition du livre sur la place 65 agents de sécurité, soit 40 de plus que l’an passé. Évidemment, les autorités demandent au public « à ne pas se présenter muni d'objets tranchants ou contondants, sous peine de confiscation » et précise que « la détection d'armes à feu ou d'engins explosifs sera immédiatement traitée par la Police nationale ».

Un périmètre de sécurité élargi

Le périmètre de sécurité sera élargi pendant toute la durée de la manifestation avec des interdictions de stationnement et de circulation qui concerneront la Place de la Carrière, Grand Rue, rue Gustave Simon, place Vaudémont, rue Callot ou encore la rue des Maréchaux. Par ailleurs, un arrêté préfectoral autorisant la police nationale à effectuer des opérations de contrôles des véhicules, d'inspection visuelle et de fouille des bagages sera pris dans le périmètre des lieux de la manifestation. Concernant les forces de sécurité intérieure, la police nationale effectuera des patrouilles dynamiques à proximité des lieux de programmation de la manifestation permettant une capacité d'intervention immédiate de la part des policiers. Enfin, le groupe Sentinelle sera également mobilisé pour effectuer des patrouilles dynamiques dans le centre historique de la ville de Nancy.  

Une "doctrine partagée pour la sécurisation des grandes manifestations". Afin de garantir la sécurité des manifestations dans le cadre de l'état d'urgence et de la vigilance renforcée Vigipirate, le préfet de Meurthe-et-Moselle a souhaité élaborer en lien avec les maires des principales communes, l'association départementale des maires et de l’association des maires ruraux une doctrine partagée pour la sécurisation des grandes manifestations. Cette doctrine définit les modalités de concertation pour la préparation des manifestations et détermine les consignes de sécurité à diffuser auprès des organisateurs et participants. Une circulaire détaillant le dispositif de sécurité à mettre en place pour la sécurisation des manifestations a été adressée par le préfet à l'ensemble des maires du département et aux présidents des intercommunalités le 30 août 2016.

Dans le cadre des manifestations accueillant plus de 5000 personnes en instantané, en complément du dépôt habituel d'un dossier de déclaration en préfecture deux mois avant la manifestation, le préfet a souhaité qu'une réunion de sécurité systématique se tienne sous la présidence d'un membre du corps préfectoral et donne lieu à la rédaction d'une note de sécurité détaillant le dispositif mis en place, co-signée par le maire et le préfet  

 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV