avril 24, 2019

Art urbain : l’œuvre de Sader dévoilée samedi à Nancy

NANCY. Après l'oeuvre de Stom 500, graphiste, illustrateur et graffiti artiste strasbourgeois, l’association le MUR Nancy invite Sader ce samedi pour réaliser en public une nouvelle fresque à découvrir pendant un mois.

saderSader - crédit photo Sader

De l'art à ciel ouvert ! Sur la façade du Centre Commercial Saint Sébastien rue des Ponts se dévoile depuis plusieurs mois des oeuvres d'artistes urbains. Sur le mur, une programmation de 10 expositions étaient programmées cette saison d’une durée d’environ un mois. Une déclinaison d’une initiative lancée en 2003 à Paris, rue Oberkampf comme il en existe à ce jour 8 de ce type en France comme à Paris, Bordeaux, Marseille, Mulhouse ou encore Saint Etienne. 

Avec le soutien de la Ville de Nancy dans le cadre de sa politique « Art dans la Ville », l’association Le MUR Nancy invite pour achever cette première saison d'art urbain, l'artiste Sader pour qu'il réalise lui aussi en public une fresque de 8 m x 3 m, une œuvre visible ensuite pendant un mois. À découvrir le samedi 21 mai 2016 à 17h sur la façade du Centre Commercial Saint Sébastien rue des Ponts. 

Qui est Sader ? 

Inscrivant son œuvre dans le courant militant du "culture jamming", Sader utilise les murs comme certains utilisent les réseaux sociaux. Il questionne sur la place que prend la publicité dans la ville et sur le peu de lieux disponibles pour un affichage libre. Au siècle du selfie, il a décidé de s'afficher, partout pour devenir une star, en collant des affiches de lui, en peignant ses autoportraits, en racontant sa vie. Voilà l'idée de son projet pour atteindre la gloire. Les affiches le montrent déguisé, dans des situations qui rappellent les couvertures et articles de la presse people. En peinture, il raconte sa vie de façon humoristique et ajoute son portrait dans un style "selfie". Parmi ses autres projets, des couvertures de magazines people modifiées, le graphisme exagérément coloré servant à mieux faire ressortir le côté vulgaire de la presse échotière. Il garde les textes authentiques; pas besoin de modifier les titres, noms ou citations, ici la réalité dépasse la fiction. 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV