octobre 19, 2019

VIDÉO. Près de 5000 Nancéiens sur la Place Stanislas en mémoire aux victimes des terroristes de Daech

NANCY. Plusieurs milliers de citoyens se sont rassemblés ce lundi 16 novembre sur la Place Stanislas à Nancy pour observer quelques minutes de recueillement en hommage aux 129 morts et 352 blessés des attentats de Paris. 
Attentats161115-a
Hommage aux victimes des attentats de Paris à Nancy - crédit photo ici c nancy fr

Les visages graves, l’esprit encore bouleversé par les faits tragiques et insensés qui se sont déroulés à Paris, près de 5000 Nancéiens se sont unis lors d’un rassemblement lundi 16 novembre sur la Place Stanislas en mémoire aux victimes froidement exécutées par des membres de Daech. Parmi les nombreuses victimes figuraient trois Lorrains, un jeune couple mosellan et la jeune Marie Mosser, une Nancéienne qui était domiciliée depuis quelque temps à Paris. La jeune femme âgée de 24 ans avait réalisé une partie de ses études à Nancy notamment au conservatoire, son père, Marc Mosser est employé à la ville de Nancy. Laurent Hénart, maire de Nancy a rendu hommage à cette famille meurtrie par le drame ainsi qu’à toutes les victimes tombées vendredi 13 novembre sous les balles de Daech.

Après la minute de silence, la Place Stanislas a vibré sur les notes de l’hymne national puis une gerbe et des fleurs ont été déposées devant l’hôtel de ville de Nancy. 

Discours de Laurent Hénart lundi 16 novembre Place Stanislas à Nancy

Chers concitoyens, 
Marc Mosser a rejoint les équipes du service santé et hygiène de la Ville de Nancy en 2005. 
 
Il fait partie des nôtres, de la communauté des territoriaux, qui œuvre pour tous les Nancéiens et les services publics. 
Vendredi soir, sa fille Marie a été assassinée au Bataclan, à Paris. Elle avait 24 ans. Elle avait fait une grande partie de ses études ici, où elles avaient de nombreux amis.  
Face à un tel drame, les mots sont bien peu de choses. 
 
Au nom de tous les agents de la Ville de Nancy, au nom du Conseil Municipal, je veux dire à cette famille innocente, frappée subitement par l’horreur et le deuil, combien nous sommes tristes et choqués par cette folie meurtrière. 
 
Nous sommes en colère. 
 
Nous voulons que la loi s’applique, que les coupables soient punis, que justice soit faite, que la République montre sa force implacable.
Cher Marc, cher Régine, sa mère, cher Lucas, son frère, nous sommes avec vous, autour de vous. 
 
Nous vous entourons de toute notre affection et de toutes nos pensées. 
 
Nous les adressons aussi à tous ceux qui doivent vivre cette épreuve, à Paris, dans toute la France, de par le monde, et en Lorraine, car plusieurs jeunes lorrains sont tombés lors des attaques de vendredi. 
 
Nous pensons à vous et à ceux qui, en regardant le ciel, en se réveillant la nuit, voudraient que tout cela ne soit jamais arrivé. 
 
Parce que c’est dans la solidarité et la fraternité que nous vaincrons la barbarie, je vous demande de vous rassembler et de respecter une minute de silence, en hommage à nos frères et sœurs assassinés.  
 
EN IMAGES ET EN VIDÉO. La Place Stanislas rend hommage aux victimes 
 
Attentats161115-c
Attentats161115-b
Attentats161115-d
Attentats161115-e
Attentats161115-f

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV