septembre 16, 2019

SPÉCIAL LUNÉVILLE : Lunéville dévoile ses atouts

NANCY SUD. À l’aide d’une campagne de communication de grande envergure, la cité cavalière veut montrer qu’elle n’a rien à envier à l’agglomération nancéienne et aux villes moyennes de la région. Jacques Lamblin, maire UMP de la commune nous a reçu pour évoquer les raisons et les objectifs souhaités de cette campagne.

Luneville.Lamblin
Ici-c-nancy.fr a rencontré Jacques Lamblin, Maire de Lunéville. Crédit photo (à droite) Nicolas Rouy ici-c-nancy.fr

Elles ne vous ont sans doute pas échappées, aux entrées de ville et dans les gares, les affiches vantant Lunéville sont présentes partout. Utilisant le symbole de la bouteille d’eau et un message accrocheur « Lunéville, c’est fou tout ce qu’une ville peut contenir », Lunéville veut montrer qu’elle ne manque pas d’atout par rapport aux villes de taille semblable. 

Pour quelles raisons avez-vous décidé de lancer cette campagne de communication et quel message souhaitez-vous véhiculer ?

Tout d’abord, il faut partir dans un esprit de conquête de nouveaux habitants. Il faut expliquer aux populations des 50 kilomètres aux alentours les charmes de notre commune, ses atouts, qu’elles peuvent vivre à Lunéville sans avoir besoin de se déplacer.  Ensuite, c’est aussi une campagne à destination des Lunévillois. Généralement, quand on vit dans une commune, on a tendance à davantage voir ses mauvais côtés, hors Lunéville possède de nombreux atouts, que l’on a tendance à oublier. Il faut que la population lunévilloise ait un regard positif sur sa ville, dans un esprit de mise en valeur.

Pourquoi avoir choisi la bouteille d’eau comme symbole ?

Il s’agit d’un clin d’œil, une façon originale, de sortir des campagnes banales et basiques. Lunéville n’est pas une ville thermale. C’était surtout l’idée d’utiliser un contenant, qui contient tout ce dont une population a besoin.

Quel public ciblez-vous avec cette campagne et quels en sont les objectifs ?

Par cette campagne, nous voulons cibler tout le public, mais surtout la population des villes moyennes. Nous sommes proches d’un pôle métropolitain (NDLR Nancy) avec lequel nous sommes en échanges permanents. Il faut tisser les échanges les plus forts qu’il soit avec Nancy. La difficulté d’une ville moyenne comme Lunéville, c’est sa concurrence avec Nancy. Le fait d’avoir choisi les gares, c’est surtout de cibler la population effectuant la relation régulière domicile-travail. Nous sommes conscients que Lunéville ne peut pas offrir le même éventail que Nancy, mais ce n’est pas pour autant que nous sommes démunis, nous pouvons offrir 95 % des besoins d’une population. Le message est de dire qu’à Lunéville, on peut y vivre bien.

Quel a été le budget consacré à cette campagne ?

Cette campagne coûte entre 17 000 et 18 000 €. Le but premier a été de limiter les coûts, nous avons décidé de travailler en régie pour que cela nous coûte le moins possible, tout en étant vu par beaucoup de gens. 

A suivre demain sur ICI-C-NANCY.FR la suite de notre dossier sur Lunéville (54) - La campagne détaillée est visible sur le site internet de la ville : www.luneville.fr 

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV