septembre 20, 2019

740 personnes mobilisées en Meurthe-et-Moselle pour la Saint-Sylvestre

INTERVIEW. A l'occasion de la soirée de la Saint-Sylvestre, le préfet de Meurthe-et-Moselle Raphaël BARTOLT et le maire de Nancy André ROSSINOT sont allés à la rencontre des personnels de permanence des services publics opérationnels. Une visite qui a commencé dans les locaux du SAMU à l'hôpital central de Nancy. Ce soir, 740 agents de l'Etat sont mobilisés dans tout le département.
visite.reveillonstsylvestre
Le Préfet de Meurthe-et-Moselle Raphaël Bartolt et André Rossinot étaient en visite ce lundi en fin de journée dans les locaux du Samu - crédit photo ici-c-nancy.fr

A quelques heures seulement du réveillon, tous les personnels de permanence des services publics opérationnels sont sur le pont, notamment le Préfet de Meurthe-et-Moselle Raphaël Bartolt concernant le domaine de la sécurité des personnes et des biens. A l'issue d'une visite dans les locaux des urgences de l'Hôpital Central, le Préfet s'est voulu plutôt rassurant et a dévoilé lors d'une interview pour ici-c-nancy.fr le dispositif de sécurité pour cette soirée du Nouvel An.

Pouvez-vous chiffrer le nombre d'agents des services de l'Etat mobilisés en Meurthe-et-Moselle ?
Raphaël BARTOLT : Nous avons ce soir sur l'ensemble du département 740 personnels qui se décomposent de la manière suivante 200 policiers, je compte les 15 CRS qui font les contrôles routiers, 220 gendarmes et 310 sapeurs-pompiers et bien entendu dans les hôpitaux comme au CHU de Nancy une cinquantaine de personnels qui sont de permanence sans compter les huit personnes qui sont au centre de répartition du 15.  
 
A l'échelle nationale, Manuel Valls ministre de l'Intérieur a annoncé la mobilisation de 53.000 policiers et gendarmes pour 2012, soit une baisse de 7.000 agents. En Meurthe-et-Moselle y aura-t-il aussi une baisse des personnels mobilisés ?

Raphaël BARTOLT : En terme d'effectif, c'est plus que l'an dernier avec un renforcement des effectifs sur Nancy et le Grand Nancy !

Les axes routiers sont une priorité pour vous ? Combien de points de contrôles sont recensés ?
Raphaël BARTOLT : Les axes routiers sont une priorité et des contrôles vont se faire sous l'égide des sous-préfets à Luneville et à Briey, mais aussi à Nancy. Ça va durer toute la nuit et donc il est recommandé bien sûr de faire très attention au problème de la vitesse et de l'alcool, il faut veiller à ce que celui qui conduit ne boive pas.

samu
Les locaux du SAMU 54 à Nancy - crédit photo ici-c-nancy.fr
Quels sont les autres points de vigilance ?

Raphaël BARTOLT : Nous sommes vigilants sur l'ensemble de la soirée, j'ai adressé le 19 décembre dernier une circulaire au Maire de Nancy comme l'an dernier pour qu'il assure certaines précautions à savoir l'enlèvement des containers à poubelles qui peuvent se trouver dans les rues ou encore l'organisation du ramassage des poubelles avant les fêtes c'est mieux pour éviter que des objets deviennent des projectiles. D'autre part, la vigilance est de mise concernant les fermetures des débits de boisson. Enfin, nous avons demandé une sécurisation au maximum des communes avec de la police municipale lorsque les communes en possèdent.

Concernant la réglementation des feux d'artifice ?

Raphaël BARTOLT : Les feux d'artifices font partie des demandes, il y a une interdiction des feux d'artifices amateurisés et les individus qui tenteraient d'en utiliser risquent une forte amende. 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV