octobre 19, 2019

Renault inaugure à Batilly (54) un dispositif photovoltaïque de 69 000m2

Ce mercredi, Renault a inauguré simultanément dans six de ses sites industriels français un ensemble de 40 hectares de panneaux photovoltaïques. En Meurthe-et-Moselle sur le site Renault-SOVAB de Batilly ce sont 69 000m2 de ces panneaux solaires qui ont été déployés sur la toiture du centre de livraison et d'expédition ainsi que sur les parkings du personnel.

voltaique
Renault a inauguré à Batilly (54) un dispositif photovoltaïque de 69 000m2 - crédit photo Yannick Brossard

Filiale de Renault, la Société des Véhicules Automobiles de Batilly implantée en 1979 dans le bassin de Briey et employant près de 2300 salariés se modernise et s'applique par cette démarche, à poursuivre son engagement en faveur de l’environnement. Une jolie initiative, dans un contexte de crise qui secoue depuis quelques mois la société, que les dirigeants du site présentaient également comme "une solution innovante pour protéger les véhicules neufs avant leur départ des usines", en limitant les risques de dégradations en cas d’intempéries. Le panneau photovoltaïque est en effet prévu pour résister aux chocs, notamment ceux causés par la grêle.

Cette semaine, Renault inaugurait 400 000 m2 de panneaux photovoltaïques soit le plus grand dispositif mondial dans le secteur automobile, répartis sur six sites couverts (certifiés ISO 14 001) à Batilly mais au quatre coins de l'hexagone comme à Douai, Maubeuge, Flins, Sandouville et à Cléon au dessus des centres de livraison et d’expédition et parkings du personnel.

A Batilly, un dispositif photovoltaïque équivalent à 10 stades de foot


L’ensemble de cette surface installée de panneaux photovoltaïques équivaut à une puissance totale de 59 MW, ce qui permet une production d’électricité de 52 600 MWh par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle d’électricité d’une ville de 15 000 habitants et permettront de réduire de 2.200 tonnes par an la quantité de CO2, émise pour la production d’énergie électrique (calcul effectué sur la base du mix énergétique France) ce qui représente environ 550 fois le tour de la terre pour un véhicule thermique qui émettrait en moyenne 100 g de CO2 / km ou encore une flotte d’environ 1500 véhicules qui effectueraient chacun 15 000 km / an.

Ce projet photovoltaïque est le fruit d’un travail conjoint de Renault, initiateur et pilote de l’ensemble du projet, dans sa qualité de bailleur, et ses partenaires Gestamp Solar et Coruscant (pour le seul site de Cléon) en leur qualité de maîtres d’ouvrage exploitants. Le dispositif est également en cours de développement à l’international : en Espagne, grâce à l’accord avec la société Cenit Solar, avec près de 100.000 m2 de panneaux photovoltaïques prévus dans les usines de Valladolid et Palencia. Par ailleurs, des études de faisabilité se poursuivent en Slovénie, Maroc, Brésil, Colombie, Chili et Roumanie. Enfin, d’autres projets sont en cours (finalisation prévue en décembre 2012) sur le Site de Busan en Corée du Sud pour une surface de 300 000 m2.

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV