janvier 27, 2020

Meurthe-et-Moselle : fin novembre, les stupéfiants premier facteur de suspension de permis de conduire

Nancy et région. Du lundi 25 novembre au dimanche 1er décembre 2019, 42 procédures administratives de suspensions immédiates de permis de conduire ont été prononcées par arrêté préfectoral sur les arrondissements de Nancy, Toul, Lunéville et Briey. Premier facteur d'infractions au volant sur le département : les stupéfiants.

Selon la préfecture de Meurthe-et-Moselle, 42 décisions de suspension de permis de conduire sur 44 ont été prises (dont deux accompagnées de la pose d'un éthylotest anti-démarrage (EAD)) dans le département entre le lundi 25 novembre au dimanche 1er décembre 2019.

Sur la globalité des infractions, une majorité concernait les conducteurs circulant sous l'emprise des stupéfiants, à ce titre, 26 individus se sont vu retirer provisoirement leur permis de conduire. Cet indicateur est suivi de l'alcool avec 17 infractions constatées (pour un taux maximum d'alcoolémie constaté de 1,20 mg/l) et enfin la vitesse avec 1 infraction (vitesse la plus élevée 132 km/h au lieu de 80 km/h). 

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
25
26
27
28
29
30

Ici-c-Nancy TV