décembre 07, 2019

Vent de Bure : "forts risques de débordement" Nancy sous haute surveillance

Photo d'archives / CS Photo d'archives / CS
NANCY. La manifestation "Vent de Bure" réunissant militants et citoyens contre le projet d'enfouissement de déchets radioactifs à Bure doit se tenir demain à Nancy. Les autorités, qui craignent l'arrivée de black blocs dans le cortège, ont décidé de déployer un dispositif de sécurité exceptionnel. Les forces de l'ordre sont sur le qui-vive.

C’est un dispositif de sécurité particulièrement musclé et préparé en amont par les autorités. À l’appel de plusieurs associations et unions syndicales anti-nucléaire une importante mobilisation est prévue ce week-end des 28 et 29 septembre à Nancy pour protester contre la création du Centre industriel de stockage géologique (Cigéo) mis en œuvre par l’Andra à Bure. En point d’orgue de cet évènement se déroulant sur plusieurs jours : la manifestation dite « festive » de samedi 28 septembre programmée à 14h. Selon les services de renseignement, près de 1 500 manifestants sont attendus, certains seront affrétés par 8 bus venant de toute la France et d’Allemagne. Lors d’un point de presse effectué vendredi matin, le préfet de Meurthe-et-Moselle, Eric Freysselinard a confié quelques inquiétudes quant à l'infiltration de « perturbateurs aguerris et violents » dans les rangs de la manifestation et a recommandé aux Nancéiens la plus grande vigilance. L’itinéraire de la manifestation a été communiqué par les autorités. 

« Nous devons cette protection aux habitants de Nancy ... »

Eric Freysselinard, préfet de Meurthe-et-Moselle

500 policiers sollicités et les effectifs du parquet de Nancy renforcés 

Face aux « forts risques de débordement » notamment liés à l’arrivée d’activistes violents et casseurs tels que les black blocs, c’est un dispositif de sécurisation exceptionnel qui sera déployé afin de garantir l’ordre et la tranquillité publics. Selon le préfet, cinq unités mobiles de CRS et escadrons de gendarmerie viendront en renfort des effectifs de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) soit près de 500 policiers mobilisés. Enfin, comme pour les précédentes manifestations autorisées à Nancy, un périmètre au sein duquel toute manifestation est interdite a été défini par arrêté préfectoral (voir ci-dessous). Les personnes qui ne respecteraient pas cet arrêté pourront se voir sanctionner d'une contravention de quatrième classe d’un montant de 135€ (article R 644-4 du Code pénal). Du côté du Tribunal de Grande Instance, les effectifs du parquet vont être doublés afin d'apporter « une réponse ferme immédiate » et juger les fauteurs de troubles avec mandat de dépôt. 

Dispositif Vent de BureLe préfet de Meurthe-et-Moselle, Eric Freysselinard a détaillé ce matin le dispositif de sécurité qui sera mis en place lors de la manifestation "Vent de Bure" / photo ICN 
Des consignes à destination des commerçants et des Nancéiens

Ce samedi, les services de l’État, en lien avec ceux de la ville de Nancy, de la chambre de commerce et d’industrie de Meurthe-et-Moselle, et les vitrines de Nancy, invitent les commerçants à suivre les précautions suivantes de : « retirer tout mobilier de type terrasse ou achalandage extérieur, protéger les vitrines en rez-de-chaussée, baisser temporairement le rideau au passage des manifestants ». Dans le cadre de ce dispositif, le Parc de la Pépinière sera fermé ce samedi à partir de 13h. 

Le préfet recommande également aux Nancéiens d'éviter le centre-ville de Nancy en différant au matin si possible leurs achats au centre-ville de Nancy et d'éviter de stationner des véhicules sur le périmètre de la manifestation. 

À noter que le centre opérationnel départemental (COD) sera activé en préfecture de Meurthe-et-Moselle durant l'évènement. 


EN IMAGES. L'ITINÉRAIRE DE LA MANIFESTATION ET LE PÉRIMÈTRE D'INTERDICTION (source préfecture de Meurthe-et-Moselle) 

Parcours manifestation

Perimetre interdiction

 

Retrouvez-nous sur Facebook

L'agenda des sorties

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim

Ici-c-Nancy TV