novembre 21, 2018

Suppression des gardes de nuit : Mathieu Klein s'inquiète

Mathieu Klein a adressé une lettre au directeur général de l'ARS pour exprimer son inquiétude quant à la suppression des gardes de nuit dans certains territoires ruraux du département.

Les gardes de nuit profonde (00h-08h) du week-end ont été supprimées sur les territoires de Val de Lorraine, de Terres de Lorraine et dans le Lunévillois. Une décision prise par arrêté par le directeur général de l'ARS Christophe Lannelongue qui a été le destinataire d'une lettre de Mathieu Klein président du conseil départemental qui s'inquiète de la situation et « du risque de précarisation de l'accès aux soins. »

Les gardes de nuit ont pour objectif de répondre aux soins non programmés aux heures de fermeture habituelles des cabinets médicaux et des centres de santé. Mathieu Klein s'étonne de la suppression de ces gardes dans certains territoires ruraux de Meurthe-et-Moselle en exprimant « le souci de ne pas multiplier les recours aux urgences en raison notamment du coût élevé de la consultation dans ces services » sans oublier « les risques sur la population. » Cette décision a fait d'un avis négatif du Comité départemental de l'aide médicale urgente le 19 octobre, ce que se félicite le président du conseil départemental qui souhaite être rassuré par le directeur général de l'ARS autrement dit le retour des gardes de nuit profonde le week-end sur les territoires Val de Lorraine, Terres de Lorraine et le Lunévillois.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV