Imprimer cette page

Sécheresse et inondations en Meurthe-et-Moselle : l'état de catastrophe naturelle reconnu dans 11 communes

By La Rédaction octobre 22, 2018
Nancy et région. Onze communes de Meurthe-et-Moselle dont quatre situées dans l'agglomération de Nancy ont été reconnues en état de catastrophe naturelle, les personnes ayant subi des dommages disposent de dix jours pour déclarer les dégâts liés à ces sinistres à leur assureur.


Par arrêtés interministériels du 17 et 18 septembre 2018, publiés au Journal Officiel du 20 octobre 2018, onze commune de Meurthe-et-Moselle ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour des dommages non assurables.

- Les communes de Lenoncourt et Pont-à-Mousson pour des inondations et coulées de boue survenues le 31 mai 2018.

- Les communes de Damelevières, Fléville-devant-Nancy, Laneuveville-devant-Nancy, Ormes-et-Ville, Richardménil, Saulxures-lès-Nancy, Tomblaine, Tonnoy et Toul pour des mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse entre le 1er janvier et le 31 décembre 2017

Il est rappelé aux sinistrés concernés qu’ils ont un délai ultime de 10 jours à compter de cette date de publication au Journal Officiel pour déposer, si ce n’est déjà fait, une déclaration de sinistre et un état estimatif de leurs pertes auprès de leur assureur. Pour les pertes d’exploitation industrielles et commerciales, ce délai est de 30 jours. Les compagnies d’assurance disposent quant à elles d’un délai maximum de trois mois à partir de cette même date de publication pour indemniser les sinistrés.

Éléments similaires (par tag)