Log in

Finale France-Croatie : le bilan niveau sécurité en Meurthe-et-Moselle

Nancy- Après l'ivresse collective liée à la victoire des Bleus, la préfecture de Meurthe-et-Moselle a dressé le bilan au niveau de la sécurité de l'après finale.

La préfecture avait mobilisé 609 membres des forces de sécurité intérieure du département pour participer à la sécurisation d’après-match soit 459 membres des forces de l’ordre (dans le détail 234 policiers, 164 gendarmes, 24 militaires de Sentinelle ainsi que 37 CRS) et 150 sapeurs-pompiers.

Selon les chiffres de la préfecture, les policiers ont procédé à huit interpellations et mises en garde à vue sur Nancy qui ont eu lieu en majorité pour violences et mise en danger de la vie d’autrui par des conducteurs de deux roues, et huit personnes ont fait l’objet d’une procédure pour ivresse publique et manifeste.

En zone gendarmerie, il a été procédé à trois interpellations, dont une à Frouard place Nationale, le conducteur d’une moto cross a percuté trois enfants âgés de 3, 6 et 9 ans qui se trouvaient sur un passage piéton, avant de prendre la fuite. Il a été arrêté au domicile de ses parents. Le Groupement Départemental de Gendarmerie a reçu au total 245 appels et est intervenu à 20 reprises dans le département, principalement pour des faits d’alcool. Les pompiers ont enregistré 70 interventions sur l’ensemble du département. Une voiture a été incendiée à Piennes, deux feux de poubelles ont été déclenchés à Longwy, et un autre à Toul. A noter également qu’une voiture de police a été prise pour cible par des jets de projectiles à Jarny, mais aussi à Nancy.

Eric Freysselinard, préfet de Meurthe-et-Moselle, tient à féliciter l’ensemble des personnels des forces de sécurité intérieure mobilisés pour leur professionnalisme et leur réactivité d'autant plus qu'une large partie des effectifs affectés à Nancy est restée mobilisée quatre nuits consécutives pour assurer la sécurité du concert Orelsan/Nekfeu le 12 juillet, les festivités du 13 juillet, le feu d’artifice du 14 juillet et la finale France-Croatie du 15 juillet.