novembre 18, 2018

Vitesse à 80km/h en Meurthe-et-Moselle : opérations de contrôle avec alternatives à la poursuite

Nancy- Selon la préfecture de Meurthe-et-Moselle, l'abaissement de la vitesse maximale à 80km/h s'appliquera avec de la prévention, de l’explication et de la pédagogie dans le département.

A partir du 1er juillet 2018, la vitesse maximale autorisée sur les 2308 kilomètres de routes départementales bi-directionnelles sans séparateur central passera de 90 à 80km/h. Cette mesure est l’une des 18 mesures décidées lors du comité interministériel à la sécurité routière du 9 janvier 2018 pour réduire la mortalité routière. La préfecture rappelle qu'en Meurthe-et-Moselle, en 2017, 88 % des personnes décédées sur la route ont eu un accident sur une route bi-directionnelle sans séparateur central (24 sur une route départementale et 5 sur une route communale). Pour près de la moitié d’entre eux, la vitesse était directement en cause.

Eric Freysselinard, préfet de Meurthe-et-Moselle, et Morgan Tanguy, directeur de cabinet du préfet et chef de projet sécurité routière dans le département, estiment avoir beaucoup reçu et consulté par rapport à l’application de cette mesure, notamment les associations d’usagers de la route, comme la fédération française des motards en colère ou l’automobile club de Lorraine.

Au terme de ces échanges, le préfet a demandé aux forces de l’ordre, depuis le 1er juin, d’adopter une posture préventive vis-à-vis des usagers en accroissant la visibilité des patrouilles sur le réseau bi-directionnel sans séparateur, en multipliant les messages de prévention sur les réseaux sociaux, mais aussi en distribuant des flyers pédagogiques…

Par ailleurs, en liaison avec les Parquets de Nancy et du Val-de-Briey, la préfecture annonce que les forces de l’ordre mèneront, à partir du 1er juillet, des opérations de contrôle de vitesse avec alternatives à la poursuite comme suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV