décembre 10, 2018

Eric Freysselinard, nouveau préfet de Meurthe-et-Moselle : "je retrouve avec grande satisfaction le terrain"

NANCY. Eric Freysselinard a pris officiellement ses fonctions de préfet de Meurthe-et-Moselle vendredi 29 décembre 2017.
Eric-Freysselinard
Eric Freysselinard lors de la cérémonie de dépôt de gerbe à l’hémicycle Charles de Gaulle marquant son installation en qualité de préfet de Meurthe-et-Moselle - crédit photo Ici c Nancy.fr

Eric Freysselinard, arrière petit fils de Albert Lebrun —président du Conseil général de Meurthe-et-Moselle de 1906 à 1932 puis dernier président de la III e République — retrouve la terre de ses ancêtres, et a pris officiellement ses fonctions de nouveau préfet de Meurthe-et-Moselle. Ce haut fonctionnaire âgé de 56 ans, agrégé d’espagnol, diplômé de Sciences Po Paris, ancien élève de l’ENA et auteur de plusieurs livres, a d’abord exercé comme professeur d’espagnol dans les années 80 avant de devenir directeur du cabinet du préfet de Maine-et-Loire Bernard Boucault (1996-1999). Parmi ses autres fonctions mentionnées dans son curriculum vitae, celui de directeur du cabinet du ministre délégué aux libertés locales, Patrick Devedjian, et conseiller du ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy (2002-2004). Eric Freysselinard a été également Préfet de Haut de-Saône (2010-2012) et Préfet de l’Aude (2012-2013) avant d’exercer comme directeur des stages de l’ENA (2013-2014). 

"Je crois beaucoup en l'intelligence collective..." Eric Freysselinard

Il succède à Philippe Mahé parti prendre les fonctions de directeur général des services du Conseil départemental de Gironde en décembre 2017. 

Le haut fonctionnaire, nouveau préfet de Meurthe-et-Moselle s’est ouvert à la presse pour une rencontre de présentation, mais également afin d'évoquer ses méthodes de travail. C’est avec « beaucoup de simplicité et d’humilité » que le nouveau préfet, a confié à la presse, retrouver avec « grande satisfaction le terrain ».

« Les difficultés ne me font pas peur », a déclaré en préambule le nouveau préfet qui entend privilégier la co-construction pour accompagner ses décisions. « Ma méthode est faite de collégialité et je crois beaucoup en l’intelligence collective. Un préfet c’est quelqu’un qui décide évidemment, mais c’est avant tout quelqu’un qui réunit autour de sa table pour aboutir à des décisions concertées. Les décisions qui s’imposent le mieux sont celles qui ont été co-construites » a t-il affirmé.

Face aux défis qui se présentent dans le département, le nouveau préfet en a évoqué quelqu’uns, tels que les dossiers d’aménagement du territoire, la métropole du Grand Nancy, les contrats de ruralité, l’A31 bis, les migrants ou encore les sujets de sécurité délinquance importée et la police de sécurité du quotidien...

Eric-Freysselinard-prefecture
crédit photo Ici c Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV