septembre 16, 2019

Laneuvelotte : une "alternative aux poursuites" pour les dépassements inférieurs à 20 km/h

Meurthe-et-Moselle. Dans le cadre de la 2ème journée des "Rencontres de la Sécurité Intérieure", le groupement de gendarmerie de Meurthe-et-Moselle a voulu sensibiliser jeudi 12 octobre 2017, les usagers de la route en infraction routière, en proposant un atelier de prévention au lieu d'une contravention. 
GendarmerieSeichamps

Dans le cadre de la 2ème journée des "Rencontres de la Sécurité Intérieure" (=> à lire "Rencontre de la sécurité : le village de la sécurité à Nancy en point d'orgue), le groupement de gendarmerie de Meurthe-et-Moselle a procédé jeudi 12 octobre 2017 à une opération de sensibilisation à destination aux usagers de la route en infraction. Pour cette opération qui visait une dimininution des accidents survenant lors des trajets domicile-travail, l’EDSR a mis en place, jeudi en début de matinée, à un contrôle de vitesse dans la commune de Laneuvelotte, en proposant pour les usagers en infraction : une "alternative aux poursuites".

Les contrevenants qui en acceptaient le principe n'étaient pas verbalisés, mais orientés vers les locaux de la Brigade MOtorisée (BMO) de Seichamps pour participer à un "atelier de prévention routière" au cours duquel leur étaient rappelées les limitations de vitesse et les distances d’arrêts, explique la gendarmerie de Meurthe-et-Moselle. Ces derniers étaient invités ensuite à un parcours avec des lunettes de simulation "alcoolémies" et "stupéfiants", pour prendre la mesure des dangers que représente leur usage au volant. Une alternative pour lutter contre l'insécurité routière. 

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV