Log in

Législatives 2017 : plusieurs appels à faire barrage au FN dans la 6e circonscription

Nancy- Plusieurs personnalités appellent à faire barrage au FN dans la 6e circonscription de Meurthe-et-Moselle.

ElectionLegislastive

Seule circonscription dans laquelle aucun candidat En Marche n'avait été investi, la 6e circonscription de Meurthe-et-Moselle a vu Cedric Marsolle (FN) arriver en tête au premier tour (19,86%) devant Caroline Fiat (15,90%) de la France Insoumise.

A quelques jours d'un second tour indécis, plusieurs appels ont été lancés ce mardi pour empêcher le FN de gagner cette circonscription. Ainsi Bertrand Masson, en tant que premier secrétaire fédéral du PS 54 « appelle les électeurs de la 6e circonscription de Meurthe-et-Moselle à se mobiliser fortement et à voter sans réserve pour Caroline Fiat, la candidate de la France Insoumise. » Même son de cloche du côté du PCF qui, par la voie de Bora Yilmaz, considère que « la seule chose qui importe dans les jours qui viennent est d’empêcher l’élection d’un député du FN dans notre département. » La CGT54 s'est également manifesté en appelant « à faire un barrage clair et net au Front National et à voter massivement en faveur de Caroline Fiat, candidate de la France Insoumise » considérant que « les propositions et l’idéologie défendues par le Front National et l’extrême droite vont à l’encontre des valeurs et des principes défendus par la CGT. »  

Au centre, Jonathan Richier, conseiller municipal UDI de Pont-à-Mousson et vice-président du Parti Radical de Meurthe-et-Moselle a exprimé sa volonté « de faire barrage au FN en tant que républicain attaché aux valeurs humanistes » sans pour autant appeler à voter pour la candidate de la France Insoumise dans une circonscription dans laquelle il considère « qu'aucun candidat républicain n'est présent au deuxième tour. »