Log in

Meurthe-et-Moselle : une enquête sur l'amélioration des services au public

ExamenL’État et le département de Meurthe-et-Moselle lancent du 25 janvier au 29 février 2016 une vaste enquête sur l’amélioration de l’accès des services au public pour laquelle les habitants sont invités à donner leur avis.

Comment les Meurthe-et-Mosellans jugent-ils leur accès aux services de soin, d’éducation ? Considèrent-ils l’accès aux services numériques ou aux services bancaires comme des biens de première nécessité ? En quoi l’accès à la mobilité ou à la formation peut être facteur d’exclusion dans certains territoires ? Autant de questions posées au cœur d’une vaste enquête pour mieux connaître les usagers et appréhender leurs besoins en matière de services (les services au public, les services sociaux, les services de santé, les services d’urgence, les services éducatifs,les services culturels et sportifs, l’aide à l’emploi, la mobilité, les commerces). Une enquête basée sur un questionnaire à remplir et proposé à la population de Meurthe-et-Moselle du 25 janvier au 29 février 2016 via internet ou par le biais de formulaires papier. 

Définir des axes prioritaires...

À la fin de l'enquête, les réponses au questionnaire départemental seront analysées. Les avis et propositions des habitants de Meurthe-et-Moselle seront ensuite mis en relief avec d’autres éléments d’analyse, des données cartographiques, géographiques qui contribueront à établir un état des lieux des services offerts au public et de leur accessibilité. Enfn, au cours du printemps 2016, un programme d’actions s’appuyant sur des fiches actions concrètes sera élaboré. Ce schéma constituera un des axes prioritaires pour les actions qui seront soutenues par le département dans le cadre de ses Contrats territoires solidaires dont la signature est prévue avant l’été 2016.

Cette démarche entre dans le cadre de la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République) qui instaure un Schéma départemental d’amélioration de l’accessibilité des services au public (SDAASP), élaboré conjointement par l’État et le Département. Ce schéma vise à renforcer dans l’ensemble du territoire départemental l’offre de services dans les zones présentant un déficit, et à élaborer un plan d’action partenarial permettant de répondre aux principaux déséquilibres repérés entre l’offre de services et les besoins des habitants.