Log in

Meurthe-et-Moselle : un bilan moins meurtrier sur les routes en 2015

NANCY. En 2015, vingt-six personnes sont décédées sur les routes de Meurthe-et-Moselle contre 41 en 2014, une baisse significative contrariée par une hausse des accidents corporels dans le département. Découvrez les chiffres de la sécurité routière de l'année 2015. 
Bilan2015PreventionRoutiere
Le bilan 2015 et orientations 2016 de la sécurité routière en Meurthe-et-Moselle a été dévoilé vendredi à Nancy - cp ici c nancy fr

Autour de la table ce vendredi matin à la préfecture de Meurthe-et-Moselle les acteurs de la sécurité routière, prévention, forces de l’ordre étaient réunis autour du préfet de Meurthe-et-Moselle, Phlippe Mahé qui a dévoilé le bilan de l’année 2015 de la sécurité routière pour le département. À l’inverse des chiffres dévoilés pour l’ensemble du territoire où le nombre d’accidents mortels est en hausse et les accidents et les blessés en baisse, le bilan 2015 montre une tendance inverse en Meurthe-et-Moselle à celle du bilan national. Ainsi, dans le département a été observé une sérieuse baisse de la mortalité sur les routes, 26 personnes sont décédées sur les routes en 2015 contre 41 en 2014, le plus bas niveau atteint depuis dix ans. Seule ombre au tableau, le nombre d’accidents corporels et le nombre de blessés, qui eux augmentent : 685 accidents corporels en 2015 soit +6,4 % et 812 blessés (+6,4 %) par rapport à l’année précédente. 

Agevictimes

Les automobilistes, premières victimes mortelles de la route en 2015

Sur les 26 personnes décédées en 2015 au cours d'un tragique accident de la route, 13 victimes étaient à bord de véhicules légers, six circulaient en deux roues motorisés. Les autres catégories représentées sont les piétons (4 décès), circulant à bord d’autres véhicules (bus, quad, tracteur) (2 décès), et enfin un conducteur de poids lourd (1 mort). L’âge des victimes le plus représenté dans les statistiques est la catégorie des 25/44 ans. Concernant les arrondissements de Meurthe-et-Moselle les plus touchés par ces accidents mortels, on retrouve celui de Briey qui enregistre 11 décès en 2015 (autant qu’en 2014), suivi par Nancy, 8 décès (contre 21 en 2014), et enfin Lunéville (4 décès) et Toul (3 décès). 

Les usagers de la route encore trop peu responsables selon les autorités

Abus d’alcool, usage de stupéfiants, absence de ceinture de sécurité (ceinture, casque) ont encore provoqué des accidents mortels en 2015. Selon les chiffres de la préfecture, dans plus d’un accident mortel sur deux (58 %) des fautes de conduite ont été relevées. Dix personnes ont trouvé la mort en 2015 suite a un facteur de prise d’alcool et stupéfiants, représentant 38 % des accidents mortels. 

infographie crédit ici c nancy fr - source chiffres préfecture


Chiffres de l'accidentologie en Meurthe-et-Moselle en 2015.

26. C'est le nombre de personnes décédées en Meurthe-et-Moselle en 2015. Il s'agit du plus bas niveau de décès atteint depuis 10 ans dans le département. En 2014, en Meurthe-et-Moselle 41 personnes ont perdu la vie. 

685. Il s'agit du nombre d'accidents corporels. ll y en avait eu 644 en 2014. (+6,4 %)

812. C'est le nombre de blessés. En hausse de (+6,4 %) 


Des contrôles routiers et des actions de sensibilisation en 2016

Pour lutter contre l’insécurité, la préfecture de Meurthe-et-Moselle annonce qu'elle poursuivra ses actions de sensibilisation en 2016 notamment à destination des jeunes, desInfractions2015 séniors et des usagers de deux roues motorisées. Parmi les temps forts à venir de 2016, un crash-test pédagogique fin mai/début juin en partenariat avec l’Éducation Nationale dans l’arrondissement de Nancy ou encore l’opération reprise en main du 23 avril 2016 pour les conducteurs de deux roues motorisées. En 2015, 118 actions de sensibilisation aux risques de la route ont été menées dans le département.

Des radars et des contrôles...

Les contrôles et les actions des forces de l'ordre se pousuivront en 2016 sur les routes de Meurthe-et-Moselle, a prévenu Philippe Mahé, préfet de Meurthe-et-Moselle, lors de la conférence de presse. Les policiers et gendarmes en 2015 avaient déjà été fortement mobilisés sur les routes, lors de cette année, les forces de l'ordre ont relevé 26 818 infractions. Enfin, autre annonce, l'installation en cours d'un nouveau radar de vitesse au niveau de l'avenue du Bois Gronée à Laxou. Pour le moment, 16 radars vitesse fixes et 14 dispositifs de franchissement de feux rouges sont actuellement en service.