avril 20, 2019

Mettis: le futur centre de maintenance de Metz Métropole presque terminé

Ce lundi était organisé à Metz, une visite du futur centre de maintenance des bus de Metz Métropole, l’occasion de faire un point sur les travaux, à près de 2 mois de l’inauguration, avec les principaux acteurs du projet.

mettisentrepot2
Le futur centre de maintenance de Metz Métropole presque terminé - Nicolas Rouy crédit photo ici-c-nancy.fr

Ce lundi en fin de matinée, était présenté aux différents partenaires l’état d’avancement du futur centre de maintenance qui accueillera l’ensemble des bus du réseau Le Met’ — TCRM actuellement — début 2013. Situé rue des intendants Joba, le site regroupera l’ensemble des services : des ateliers aux services administratifs en passant par un poste de commande centralisé.

En ce qui concerne le bâtiment lié aux services, les travaux sont déjà bien avancés. Priorité a été donnée à la simplicité et à la communication entre les différents services. En effet, la salle de prise de service des conducteurs, le service téléphone TPMR Transport des Personnes à Mobilité Réduite et le PCC Poste de Commande Centralisé, gère notamment la localisation des bus en temps réel  se situeront au sein de ce même lieu.  La problématique du respect de l’environnement a  été prise en compte avec notamment l’installation d’une pompe à chaleur et d’une toiture végétalisée, qui contribuent à inscrire ce site dans une démarche de développement durable. Le personnel du lieu se sentira à l’aise puisqu’une grande cafétéria a été aménagée au premier étage, de même qu’une terrasse sur la longueur de la façade côté rue, offrant ainsi une grande luminosité. 

Luminosité, qui est également le maître mot du bâtiment réservé à l’entretien du matériel. La volonté des concepteurs et des architectes (cabinet Denu et Paradon de Strasbourg et bureau d’études BEAI ingénieries de Metz) et de la communauté d’agglomération fut de mettre en avant ce secteur, souvent caché et mis dans l’ombre. Pari réussi avec l’utilisation de portes vitrées et de larges ouvertures de toit qui donnent au bâtiment une impression agréable. L’ergonomie entre les différentes postes (carrosserie, peinture) est au rendez-vous puisque de larges couloirs permettent de circuler sur toute la longueur du bâtiment. 

mettisentrepot1

Jean-Luc Bohl : « une réussite architecturale et technologique »

Tour à tour, Jean-Luc Bohl, président de la communauté d’agglomération de Metz Métropole, Dominique Gros, maire de Met et les architectes du site se sont succédé au pupitre  installé pour l’occasion dans le bâtiment de maintenance  et ont tous longuement insisté sur le respect du calendrier des travaux. Hommage a également été rendu aux différentes entreprises ayant œuvré sur le chantier. Jean Louis Bohl a souligné la « réussite architecturale et technologique » du site tandis que Dominique Gros a voulu rappeler les contraintes techniques liées aux terrains. En effet, le premier terrain (ex-transporteur Giraud) contenait d’anciennes bombes datant de la seconde guerre mondiale dans son sous-sol et le second (ex-armée) était pollué ; décontamination et dépollution du terrain ont donc été nécessaires.

La livraison du site aura lieu en février 2013. Un mois avant, commencera la livraison des bus à niveau de service (Vanhool Equicity) à hauteur d’un par semaine, qui siégeront à compter du 15 janvier 2013 sur ce site. Ce seront donc les premiers véhicules à prendre place à l’intérieur du centre, viendra ensuite le reste du parc en même temps que le personnel. Il ne fait aucun doute que le site fera l’unanimité.

zoom-sur-boutonQuelques chiffres clés

 

-          Les personnels administratifs disposeront de 3300m² de bâtiments tandis que les ouvriers spécialisés dans la maintenance des véhicules auront 5000m² à leur disposition.

-          L’aire de remisage pourra accueillir jusqu’à 150 véhicules : des BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) aux minibus. Aire qui pourra être agrandie en fonction de la demande à venir.

-          240 places de stationnement ont été allouées aux agents.

-          Coût total du projet : 37 millions d’euros.

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le mardi, 11 décembre 2012 14:42

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV