octobre 20, 2019

L’agriculture biologique poursuit sa progression en Lorraine

Davantage de surfaces et d'exploitations engagées pour l'agriculture biologique en Lorraine, l'agriculture biologique séduit de plus en plus d'agriculteurs selon L’Observatoire de la Bio en Lorraine qui a dévoilé il y a quelques jours les évolutions chiffrées de la filière dans notre région.
AgenceBio
crédit photo agencebio

Début 2015, 4.2 % des exploitations lorraines, soit 530 fermes, se sont engagées en agriculture biologique rapporte L’Observatoire de la Bio en Lorraine lié aux missions du Pôle Conversion Bio de Lorraine mis en place en 2010 dans le cadre du schéma régional de l’agriculture biologique. Selon les chiffres dévoilés, la dynamique de conversion / installation des exploitations se poursuit en Lorraine en 2014 avec 38 nouvelles exploitations. Tous les départements lorrains sont concernés, mais "la dynamique est plus forte en Meurthe-et-Moselle et en Meuse" relève l'observatoire de la Bio en Lorraine. Les surfaces conduites en agriculture bio en Lorraine ont augmenté de 2 200 ha sur l’année 2014. Elles représentent maintenant 3,4 % de la surface agricole utile lorraine.

Toujours selon les chiffres et les estimations de l'observatoire, cette dynamique se renforcerait en 2015. Sur les 5 premiers mois de l’année, ce sont déjà 46 nouvelles fermes lorraines qui sont passées au mode de production biologique.

A-savoirL'Agriculture Biologique par département selon l'Observatoire

=> En Meurthe-et-Moselle, 107 exploitatons sont engagées en agriculture biologique fin 2014. Cela représente une Surface Agricole Utile (SAU) de 6 613 ha conduite selon le cahier des charges de l’agriculture biologique soit 2,44% de la SAU du département. Par rapport à 2013 ce sont 619 ha supplémentaires. Le département de la Meurthe-et-Moselle se démarque des autres car ce sont les ateliers maraîchers bio qui sont les plus nombreux. L’élevage de bovins viande est également important.

=> En Moselle, 143 exploitatons sont engagées en agriculture biologique fin 2014. Cela représente une SAU de 11 327 ha conduite selon le cahier des charges de l’agriculture biologique soit 3,58% de la SAU du département. Par rapport à 2013 ce sont 295 ha supplémentaires. Le département de la Moselle se démarque des autres car ce sont les ateliers d’élevage de bovins viande bio qui sont les plus nombreux. L’élevage de bovins lait est aussi important.

=> Dans les Vosges, 201 exploitations sont engagées en agriculture biologique fin 2014. Cela représente une SAU de 13 747 ha conduite selon le cahier des charges de l’agriculture biologique soit 6,2% de la SAU du département. Par rapport à 2013 ce sont 796 ha supplémentaires. Dans le département des Vosges ce sont les ateliers d’élevage laitier bio qui sont les plus nombreux. L’élevage de bovins viande est également important.

=> En Meuse, 79 exploitatons sont engagées en agriculture biologique fin 2014. Cela représente une SAU de 6 772 ha conduite selon le cahier des charges de l’agriculture biologique soit 2,06% de la SAU du département. Par rapport à 2013 ce sont 487 ha supplémentaires. Le département de la Meuse se démarque des autres car ce sont les ateliers grandes cultures bio qui sont les plus nombreux. L’élevage de bovins viande est également important.

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV