octobre 15, 2019

Vaste opération de contrôle sur les routes contre « les conduites addictives » près de Nancy

Nancy et Région. Pour lutter contre les comportements à risque, l'escadron départemental de sécurité routière de la gendarmerie nationale, en lien avec la CRS autoroutière de Meurthe-et-Moselle et les services de la douane ont déployé jeudi 25 septembre 2014 des contrôles routiers sur la RN57 à hauteur de l'aire de Crantenoy (sens Nancy-Epinal) et sur l'A33. Une quarantaine d'infractions ont été relevées.
Gendarmerie12
photo d'archives www ici c nancy fr

L'escadron départemental de sécurité routière de la gendarmerie nationale, en lien avec la CRS autoroutière de Meurthe-et-Moselle et les services de la douane ont procédé dans la nuit de jeudi à vendredi à un vaste dispositif de contrôle contre les conduites addictives, alcool et stupéfiant. Ce vaste dispositif coordonné, mis en place près de Nancy, sur la RN 57 dans le sens Nancy-Epinal et sur l'A33 dans le sens Nancy- Lunéville a permis de relever une quarantaine d'infractions. 

Une quarantaine d'infractions, 10 kg de résine et 300 g d'herbe de cannabis...

L'opération a porté ses fruits, selon les chiffres de la préfecture de Meurthe-et-Moselle, six verbalisations ont été dressées pour conduite après usage de stupéfiant(s), quatre autres suite à des détections d'alcoolémie positives (délits) et un défaut d'assurance. Dans le domaine de la lutte contre le trafic de stupéfiants, cette opération a permis aux services de la douane de découvrir et de saisir : dix kilogrammes de résine de cannabis et 300 g d'herbe de cannabis.

Enfin, l’opération de contrôle de vitesse menée par la CRS autoroutière de Meurthe-et-Moselle sur l’A33 dans le sens Nancy-Lunéville à hauteur de Saint-Nicolas-de-Port a entraîné 33 verbalisations (dont 4 rétentions immédiates de permis): 21 vitesses non réglementaires (dépassement entre 20 et 30 km/h) dont un étranger, deux vitesses supérieures à 40 km/h (entraînant la rétention du permis de conduire), deux vitesses supérieures à 50km/h (entraînant la rétention du permis de conduire) et 8 verbalisations annexes (contrôle technique, non présentation...). La vitesse verbalisée la plus faible est de 138 km/h et la plus forte 182 km/h.

Durant l’été 2014, dix personnes ont trouvé la mort lors d’accidents de la route dans le département, il était de 19 morts en 2013 sur la même période. Selon les chiffres de la préfecture de Meurthe-et-Moselle, la vitesse (39 %) et les conduites addictives (39 %) restent les principales causes d’accidents mortels dans le département. Les services de l'État précisent que « la mobilisation très forte des forces de l’ordre se poursuivra dans les mêmes proportions dans les semaines à venir ».

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV