octobre 21, 2019

Pollution atmosphérique en Lorraine : déclenchement de la procédure d'alerte

Nancy et région. La préfecture de Meurthe-et-Moselle a confirmé ce matin, pour la Lorraine le Déclenchement de la procédure régionale d’alerte liée à une pollution atmosphérique par particules fines (PM10). En Meurthe-et-Moselle les stations de Nancy-Charles III, Neuves-Maisons, Fléville et Frolois ont dépassé le seuil. Toutes les précautions à prendre lors de ce pic de pollution.
aircréditAmarchiAirLorraine
La région Lorraine est touchée par un épisode de pollution par les particules fines (PM10) - photo A.Marchi Air Lorraine / www ici c nancy fr

Comme le pressentait jeudi l'agence Air Lorraine dans son bulletin émis hier, la pollution qui sévit sur la région depuis la semaine dernière s'est intensifiée et a dépassé le seuil d'alerte depuis ce matin a confirmé la préfecture de Meurthe-et-Moselle.

Touchée par un épisode de pollution par les particules fines (PM10), la Lorraine a ainsi atteint ce vendredi, un niveau supérieur au seuil d’alerte, établi à 80 g/m3 en moyenne, calculée sur 24 h, un niveau enregistré sur plusieurs stations de mesure en Lorraine et notamment en Meurthe-et-Moselle. Ainsi, sur les 8 stations de mesure des particules (Neuves-Maisons, Fléville, Nancy-Charles III, Frolois, Longlaville, Pont-à-Mousson, Atton et Blénod-lès-Pont-à-Mousson), les stations suivantes ont dépassé ce seuil d’alerte : Nancy-Charles III, Neuves-Maisons, Fléville et Frolois.

"Cet épisode de pollution devrait probablement durer jusqu'à demain matin" indique la Préfecture. Cette situation s’explique essentiellement par des conditions climatiques très défavorables (notamment vent très faible) qui ne permettent pas la dispersion des polluants émis dans l’atmosphère. Les émissions de particules PM10 sont essentiellement liées à l’activité humaine : combustion dans l’industrie, épandage agricole, chauffage individuel, trafic automobile, ces deux derniers secteurs étant prédominants.

Pendant cet épisode de pollution, la préfecture rappelle à l’ensemble de la population qu’il est vivement recommandé d’adapter son comportement...

Les recommandations...

Concernant les usagers de la route :
• Réduire les vitesses de tous les véhicules et suivre les consignes des panneaux à message variable.
• Pratiquer le co-voiturage
• Privilégier l’utilisation des transports en commun
• Limiter l’usage des véhicules diesel ne comportant pas de filtre à particules
Concernant les industriels et les agriculteurs :
• Pour les émetteurs industriels, mettre en oeuvre les mesures visant à limiter les émissions de particules
• Reporter les épandages agricoles
Concernant d’autres activités susceptibles de générer des poussières :
• Éviter d’allumer des feux de bois d’agrément et d’utiliser du charbon
• Reporter les activités de brûlage des déchets verts y compris l’écobuage
 
Le préfet rappelle également les principales précautions sanitaires à prendre dès à présent, en particulier pour les personnes vulnérables, tout au long de cet épisode de pollution :
 

Les précautions sanitaires...

-Pour les enfants de moins de 6 ans :
• Limiter les promenades et les activités à l’extérieur
Pour les enfants de 6 à 15 ans :
• Limiter les activités à l’extérieur
Pour les adolescents et adultes :
• Éviter les activités d’endurance à l’extérieur et les exercices physiques intenses
Pour les patients souffrant d’une pathologie chronique respiratoire ou cardiaque :
• Respecter le traitement de fond et ne pas augmenter les doses médicamenteuses sans l’avis du médecin
• Rester vigilant par rapport à toute aggravation de l’état de santé et consulter le médecin
• Rester vigilant vis-à-vis de l’apparition de symptômes lors des épisodes de pollution

Les services de l’État, les collectivités territoriales, les diverses institutions, les associations et les entreprises se mobilisent collectivement dans le cadre du plan de protection de l'atmosphère (PPA) pour mettre en place des mesures de réduction des émissions de polluants atmosphériques et d’amélioration de la qualité de l’airAinsi, le PPA de l’agglomération de Nancy, élaboré sous l’autorité du préfet de Meurthe-et-Moselle, définit localement les actions à mettre en oeuvre collectivement pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de polluants atmosphériques.

Le PPA de l’agglomération de Nancy 2008-2013, en cours de révision et couvrant un périmètre de 38 communes pour une population totale de plus de 330 000 habitants, (environ 45 % de la population du département) vise la réduction des émissions de 3 polluants prioritaires : les particules fines (PM10), le dioxyde d’azote (NO2) et l’ozone. S’agissant de l’émission de particules fines PM10, l’objectif du PPA sur la période 2009-2020 vise une réduction de 53 %.

Evénements Ici-c-Nancy.fr

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV