septembre 20, 2019

Lorraine : opérations de contrôles dans les établissements de rachat d'or

Nancy et région. Pour lutter contre le recel, la préfecture de Lorraine en lien avec les services de l'État a lancé depuis le mois de janvier une vaste opération de contrôles. La première opération a été menée les 23 et 24 janvier dernier dans les établissements de rachats d'or et a déjà permis de relever une cinquantaine d'infractions.
or.pieces
photo d'illustration DR / www ici c nancy fr

Selon les chiffres de La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) de 2013 issus d'une enquête auprès des différents opérateurs du secteur sur l’activité de rachat d’or et de bijoux auprès des consommateurs, un peu plus d'un établissement sur deux serait en défaut avec la loi !

Publicités trompeuses, absence de factures… ou même recel ! C'est justement dans le cadre de ce dernier point et de la mise en application du plan national de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée (VAMA) lancé par Manuel VALLS, ministre de l’Intérieur, en septembre dernier que l’une des 16 mesures, à savoir les contrôles antirecel et réalisation d’opérations de contrôle « coup de poing » menées dans les filières habituelles de recel, a fait l’objet d’une déclinaison à l’échelle zonale.

Nacer Meddah, préfet de la zone de défense et de sécurité Est, préfet de la région Lorraine, préfet de la Moselle, en liaison avec l’autorité judiciaire, a coordonné plusieurs opérations de contrôles des professions réglementées sur l’ensemble du territoire de la zone Est (régions Lorraine, Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardenne et Franche-Comté). 

Quarante-six établissements contrôlés en janvier

La première opération s'est déroulé les 23 et 24 janvier dernier sur plusieurs départements de la zone de défense dévoile dans un communiqué la préfecture de Lorraine. L’action des GIR (Groupes d'Intervention Régionaux), en étroite collaboration avec les autres services intervenant dans ce domaine (police judiciaire, sécurité publique, gendarmerie, impôts, douanes, protection des populations), s’est alors concentrée sur les établissements de rachat d’or.

Au total, 46 enseignes situées dans 9 des 18 départements que compte la zone Est ont fait l’objet de contrôles mené par plus de 100 fonctionnaires et militaires tant en zone police et gendarmerie, mais également au cœur des zones de sécurité prioritaires (ZSP). 

« Les équipes ont ainsi pu relever près d’une cinquantaine d’infractions, relevant du défaut de tenue du livre de police, de non-conformité des balances, non-respect des règles de concurrence, ou encore de travail dissimulé » indique la Préfecture de Lorraine qui révèle que d'autres opérations de ce type seront mises en place au cours du 1er semestre 2014, et cibleront de nouveaux réseaux.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV