Log in

L'Europe finance à hauteur de 44 millions d’euros l’extension et la modernisation de l’Université de Lorraine

  • Écrit par Ici-c-nancy
  • Publié dans Lorraine
Lorraine. Un financement européen de l'ordre de 44 millions d'euros va permettre d’accompagner l’université dans son ambitieux programme de rénovation et de consolidation de son patrimoine dans le cadre du Plan Campus Lorrain...

Projet-CabinetLEHOUX-PHILY

Le bâtiment principal accueillera les étudiants en pharmacie et en odontologie - Copyright : Cabinet LEHOUX PHILY SAMAHA - Eiffage - Université de Lorraine

Lundi 13 mars 2017, Pierre Mutzenhardt, président de l’Université de Lorraine et Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) ont annoncé à la presse la signature d’un contrat de financement de 44 millions d’euros pour l’extension et la modernisation de l’Université de Lorraine (UL). Il s’agit d’un projet d’envergure qui va complètement reconfigurer la vie universitaire en termes de restructuration des bâtiments et de capacité d’accueil, d’amélioration des conditions d’enseignement, de recherche et d’offre de services.

Le financement de la BEI est d’importance pour l’université, représentant la moitié du coût d’investissement total du projet. Il a été accordé à des conditions financières attractives, sur longue durée et à taux compétitif, grâce à la notation triple A de la banque.

Ce financement européen permettra très concrètement d’accompagner l’université dans son ambitieux programme de rénovation et de consolidation de son patrimoine dans le cadre du Plan Campus Lorrain. L’objectif étant "de renforcer ses pôles de recherche d’excellence sur le site de Metz-Technopôle (pôle Sciences-Technologie-Management) et sur le Technopôle Henri Poincaré (pôle biologie-santé) à Nancy : laboratoires et unités de formation seront ainsi rapprochés sur des sites consolidés, dans le domaine des sciences du vivant à Nancy et de l’ingénierie à Metz, avec comme impact tangible de meilleures conditions d’étude, d’enseignement et de recherche grâce à de nouveaux espaces dédiés" explique l'université de Lorarine dans un communiqué.

Le projet financé permettra également une réduction significative des coûts d’exploitation de l’université grâce à une réduction globale des surfaces exploitées et une amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments dont beaucoup datent des années 1960 et 1970. Le projet intègre le déplacement de la faculté de pharmacie et de la faculté d’odontologie sur le campus de Brabois. La réhabilitation et restructuration d’une partie de la faculté de médecine, l'aménagement de nouveaux espaces à la bibliothèque universitaire pour favoriser la vie étudiante, la mutualisation et rationalisation des infrastructures pédagogiques et scientifiques en concertation avec le Centre Hospitalier Universitaire de Nancy et la réorganisation des aménagements du site et de ses accès.