septembre 21, 2019

Pollution en Lorraine : une possible levée de la procédure d’alerte vendredi

Nancy et région. Atmo Grand Est a maintenu une nouvelle fois l'alerte à la pollution ce mercredi en raison d'un dépassement du seuil de particules fines. Le changement progressif des conditions météorologiques, ainsi que les conditions de dispersion des polluants dans l’air, pourraient aboutir à la levée de la procédure d’alerte dès vendredi.
RN4
photo d'illustration / crédit ici c nancy fr

L'épisode de pollution perdure en Lorraine et entraîne donc une mauvaise qualité de l’air. Atmo Grand Est (Air Lorraine) a donc maintenu ce mercredi 25 janvier 2017 l'alerte rouge déclenchée pour l'ensemble des départements de Lorraine en raison d'un dépassement du seuil (plus de 50 ug/m3 pour les particules fines PM10).

Selon l'organisme qui s'appuie sur les prévisions de Météo France «les conditions anticycloniques observées depuis plusieurs jours se maintiennent ce mercredi 25 janvier avec des températures qui avoisinent toujours les 0°C en journée et redescendent dans les négatifs au cours de la nuit. Toutefois, une petite brise de nord-est soufflant jusqu’à 30 km/h en pointe a fait son apparition dès le mardi 24 janvier au soir.»

Pour ATMO Grand Est, ces conditions météorologiques sont « bien que peu changeantes actuellement, ont toutefois permis d’observer une diminution des concentrations en particules PM10 dans l’air, dans la nuit du mardi 24 janvier 2017. Les modèles de prévision montrent toutefois des niveaux toujours élevés en particules PM10 et ce jusqu’au jeudi 26 janvier. Ainsi, la procédure d’alerte est toujours activée en raison de la persistance de concentrations en particules PM10 supérieures à 50 µg/m3.» 

Compte tenu de l’évolution météorologique à venir, l’Observatoire régional de qualité de l’air annonce que le changement progressif des conditions météorologiques, ainsi que les conditions de dispersion des polluants dans l’air, pourraient aboutir à la levée de la procédure d’alerte le vendredi 27 janvier 2017.

Rappelons qu'en raison de cet épisode de pollution atmosphérique, des mesures de limitations de vitesse restent en cours, ne pas les respecter pourrait vous en coûter 45 € et un point sur le permis de conduire .

À lire également : Alerte à la pollution, en Meurthe-et-Moselle, le préfet prend un arrêté et des mesures (article du 21/01/17)

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV