août 18, 2019

"La Boîte de Pandore" et l'hypnose régressive de Bernard Werber

FOCUS - Après Demain les chats et Depuis l'Au-DelàBernard Werber publie en octobre 2018 La Boîte de Pandore, un roman envoûtant qui plonge un de ses personnages dans de nouvelles expériences permises par l'hypnose régressive. L'exploration des vies antérieures ouvre alors sur un voyage à travers les millénaires...

► Bernard Werber, auteur à l'oeuvre protéiforme

Romancier français parmi les plus lus de l’hexagone, journaliste scientifique, Bernard Werber est un auteur à l’œuvre protéiforme, ses publications et créations comptent des romans, des nouvelles, des contes, des bandes dessinées, pièces de théâtre, films... Traduits dans une trentaine de langues, ses ouvrages mêlent subtilement spiritualité, science-fiction, mythologie, polar... Parmi les thèmes récurents et univers captés par l'auteur les préoccupations fondamentales de chaque être humain et ses futurs possibles.

La boîte de Pandore et l'art de Werber de s'interroger sur le sens de la vie

Une couverture illustrant les mystères de la boîte de Pandore, plusieurs visages imbriqués dans d'autres. Une mise en abyme habile accompagnée de deux interrogations en quatrième de couverture : « Savez-vous qui vous êtes vraiment ? Êtes-vous sûr de ne pas avoir vécu d’autres vies ? » interroge du tac au tac l'écrivain au lecteur. Il n’en fallait pas plus pour piquer à vif notre curiosité. Les réponses appellent implacablement par la négative. Comment pourrions-nous être certains de ne pas avoir vécu une autre vie dans le passé si l’on accepte l’idée de la survie de l’âme après la mort ? A la première question, savez-vous qui vous êtes vraiment ? L’adverbe « vraiment » appelle le lecteur à garantir sa réponse la plus certaine, philosophiquement là encore impossible de répondre par l’affirmative.

L’histoire nous entraine donc à Paris dans une salle de la péniche-théâtre appelée La Boîte de Pandore. Dès les premières pages, le lecteur s'inscrit dans le cours d’un spectacle intitulé « Hypnose et mémoires oubliées » pour faire la rencontre du narrateur, René Toledano, 32 ans, professeur d’histoire. Alors que l’hypnotiseuse cherche en vain un cobaye volontaire parmi les spectateurs, elle le désigne dans le public pour être hypnotisé et vivre une expérience le plongeant dans une de ses vies antérieures.

À partir de cet instant T, sa vie rangée de professeur bascule. L’hypnose régressive va transformer son quotidien et influer sur le passé, son présent et le futur. Que se passe-t-il lorsqu’on révèle au grand jour nos faces cachées et notre mémoire profonde ? Accompagné de Opale Etchegoyen l’hypnotiseuse, de Élodie Tesquet, une amie à lui et d’une galerie de personnages avec lequel il doit composer, René va explorer son « moi intérieur » lui permettant de comprendre certaines facettes de sa personnalité. Parmi ses rencontres sources d’évolution, celle de Geb, son ancêtre vivant 10 000 ans av. J.-C., un atlante. 

► Pourquoi on aime ?

Un récit passionnant, drôle et palpitant mêlant quête initiatique et récits historiques. Dans cette fabuleuse histoire, Bernard Werber suspend le fil du temps au gré des pages et emporte le lecteur dans le sillage des réminiscences de René Toledano. Les lecteurs inconditionnels y retrouveront d’autres mystères liés à ses anciens livres, les géants, les Atlantes, les réincarnations, les dieux...

Finalement, les questions posées en quatrième de couverture n'appellent à aucune réponse, mais ouvrent à d'autres interrogations. Bouillonnant d’aventures sur terre et sur la mer, l'ouvrage nous invite en réalité à pousser notre réflexion sur l’origine du monde, le sens de la vie et sur l’histoire avec un grand H. Que doit-on retenir de l’histoire colective, dans quelle mesure les vainqueurs ont-ils pu influer sur nos connaissances actuelles ? Un roman d’initiation et de transmission sur les traces de nos ancêtres cachés... au plus profond de nous.

L’écriture est fluide et passionnante bourrée de références érudites à l’histoire et à la mythologie. Un roman addictif distillé avec une succession d’éléments donnés au compte-goutte. Même si la fin sur le fond est prévisible, la forme parvient à nous surprendre. Un roman à lire d’une traite.


"La Boîte de Pandore" aux éditions Albin Michel - 560 pages. Paru le 4 octobre 2018, 22,90 €

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV