août 25, 2019

Estelle-Sarah Bulle lauréate du Prix Stanislas

Photo Estelle-Sarah Bulle - Julien Falsimagne / Éditions Liana Levi. Photo Estelle-Sarah Bulle - Julien Falsimagne / Éditions Liana Levi.
Livres. Estelle-Sarah Bulle remporte le Prix Stanislas 2018 pour son ouvrage Là où les chiens aboient par la queue aux éditions Liana Lévi. Une victoire au 3ème tour par 8 voix contre 4 devant Pauline Delabroy-Allard et son roman Ça raconte Sarah.

Le Livre sur la Place, organisé par la Ville de Nancy et l’association de libraires Lire à Nancy, s'est imposé dans le paysage culturel comme le premier salon de la rentrée littéraire. Ce rendez-vous entièrement gratuit est un avant-goût de l'actualité automnale des prix littéraires. Il fêtera cette année sa 40ème édition du vendredi 7 au dimanche 9 septembre et sera exceptionnellement présidé par les 10 Académiciens Goncourt.

Le Livre sur la Place s'est associé à Groupama pour lancer le "Prix Stanislas" récompensant l'auteur du meilleur premier roman de la rentrée littéraire. Après Serge Joncour et Daniel Picouly, Leïla Slimani, Prix Goncourt 2016, préside cette année le jury qui s'est réuni une première fois le jeudi 28 juin 2018 à Nancy afin d’établir sa sélection de dix romans. Ce jury s'est à nouveau réuni autour de Leïla Slimani le mardi 28 août 2018 à Nancy. A l'issue des délibérations, Leila Slimani a annoncé le lauréat : Estelle-Sarah Bulle pour Là où les chiens aboient par la queue (Liana Lévi) gagne au 3ème tour par 8 voix contre 4 devant Pauline Delabroy-Allard.

Intensément romanesque, porté par une langue bluffante d'inventivité, Là où les chiens aboient par la queue embrasse le destin de toute une génération d'Antillais pris entre 2 mondes.

Estelle-Sarah Bulle est née en 1974 à Créteil, d'un père guadeloupéen et d'une mère ayant grandi à la frontière franco-belge. Après des études à Paris et à Lyon, elle travaille pour des cabinets de conseil puis pour différentes institutions culturelles. Elle vit dans le Val-d'Oise.

Les neuf autres livres en lice pour le Prix Stanislas 2018 étaient :

- Meryem Alaoui La vérité sort de la bouche du cheval  (Gallimard)
- Inès Bayard, Le Malheur du bas (Albin Michel)
- Pauline Delabroy-Allard, Ca raconte Sarah (Minuit)
- Adeline Dieudonné, La vraie vie (L’Iconoclaste)
- Colas Gutman, Le Complexe d’Hoffman (L’Olivier)
- Dov Hoenig, Rue du Triomphe (Robert Laffont)
- Sarah Manigne, L’Atelier (Mercure de France)
- Laurent Seyer, Les poteaux étaient carrés (Finitude)
- Thi Thu, Presque une nuit d’été (Rivages)
 
Le Prix Stanislas sera remis au lauréat le samedi 8 septembre 2018 à 12h sur le Forum France Bleu en présence de la Présidente du jury, Leïla Slimani, des membres du Jury et d'Olivier Larcher, directeur général de Groupama Grand Est.

Retrouvez-nous sur Facebook

Ici-c-Nancy TV